03.08.2015, 22:52

Vaud: le SAN tourne la page et obtient une certification

chargement
Vaud: le SAN tourne la page et obtient une certification

Service des automobiles Le Service vaudois des automobiles et de la navigation (SAN) a remonté la pente après les difficultés de 2007.

Il a mis en place une politique de qualité et vient d'obtenir une certification. Les attentes des clients sont devenues prioritaires.

Le SAN "est sorti de la tempête" et "la sérénité" a été retrouvée, a déclaré mercredi son responsable, Pascal Chatagny. Entré en fonction en juillet 2008, il a dû reprendre un service fortement chahuté et dont le chef avait été condamné pour faux dans les titres et gestion déloyale des biens publics.

Changement d'attitude

Aujourd'hui, après deux ans de travaux, le SAN vient d'obtenir une certification ISO 9001. Une "nouvelle dynamique" est en place qui vise à améliorer la qualité des prestations à des "clients et des partenaires", tout en mettant en valeur le personnel, a expliqué Pascal Chatagny.

Diverses améliorations ont été apportées au travail du SAN qui est confronté à l'augmentation du parc automobile. Le central téléphonique a été réorganisé, de nombreuses procédures administratives ont été simplifiées, l'accueil des personnes venant pour des procédures administratives a été rendu plus confidentiel et plus sûr, notamment pour le personnel féminin.

Gros efforts

Les clients servis en moins de 7 minutes ont progressé de 13,7% entre 2010 et 2011, atteignant 262'361 personnes. Ces résultats sont le fruit de "gros efforts", a souligné Pascal Chatagny, soulignant l'implication du personnel et "la fierté" ressentie.

Des enquêtes de satisfaction auprès des clients montrent la progression du SAN, s'est réjoui le responsable. Le budget du service, qui emploient 220 collaborateurs, n'a pas changé. Aujourd'hui, entre 800 et 1200 véhicules passent quotidiennement par la Blécherette.

Déménagement en vue

Le SAN doit s'adapter et anticiper les évolutions. A l'étroit et dans des installations qui ont un demi-siècle, il souhaite déménager "pas très loin" dans les 3 à 5 ans. Les véhicules eux-mêmes changent et d'aucuns préconisent de supprimer les contrôles anti-pollution pour certaines voitures, a relevé Pascal Chatagny.

Mais quoi qu'il advienne, le SAN privilégie dorénavant l'accueil et le contact. Comme le relevait un expert en train de contrôler une voiture dans la halle: "On n'est pas là pour se faire engueuler", ni l'employé ni le client. Et "quand tout le monde s'énerve, ça ne sert à rien".


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Elections complémentaires dans quatre communes de La CôteElections complémentaires dans quatre communes de La Côte

ChroniqueQuestion de droit: suis-je responsable si mon chien en liberté cause un accident?Question de droit: suis-je responsable si mon chien en liberté cause un accident?

PolitiqueYves Ravenel démissionne du Grand Conseil vaudoisYves Ravenel démissionne du Grand Conseil vaudois

VaudLa femme d’Yves Ravenel dénonce un «harcèlement psychologique»La femme d’Yves Ravenel dénonce un «harcèlement psychologique»

Question de droitQuestion de droit: un licenciement oral est-il valable?Question de droit: un licenciement oral est-il valable?

Top