District de Nyon: des «pirates» annoncent la fin de la protection civile

chargement

Polémique Apparu mardi sur le site de la protection civile, le message annonce la fin prochaine de la base de Prangins. Faux, assure le comité de direction.

 22.06.2021, 17:45
Lecture: 4min
Premium
Après un audit et la démission du commandant, ce message publié à la sauvage sur le web remet de l'huile sur le feu.

«L’ORPC de Nyon n’est plus, elle a été sacrifiée». Le message est apparu mardi en fin de matinée sur la page d’accueil du site de la protection civile du district de Nyon. Mais il ne s’agit pas d’une communication officielle: celui-ci a été posté sans autorisation par des «astreints et volontaires en colère» sur la plateforme web.

À lire aussi...

District de NyonLa protection civile du district de Nyon et son ancien commandant épinglés par un audit accablantLa protection civile du district de Nyon et son ancien commandant épinglés par un audit accablant

District de NyonTensions et démissions au sein de la protection civile nyonnaiseTensions et démissions au sein de la protection civile nyonnaise

Top