09.10.2015, 13:03

Un abri PC accueillera 50 requérants à Renens dès novembre

chargement
Un des établissements d'accueil pour les requérants dans le canton de Vaud.

REQUÉRANTS D'ASILE Renens accueillera cinquante requérants d'asile dès le mois de novembre. L'abris PC qui abritera ces personnes est situé sous la salle de gymnastique du collège du Léman.

La commune de Renens accueillera 50 requérants d'asile dès le mois de novembre. Ils seront logés dans un abri de la protection civile situé sous la salle de gymnastique du collège du Léman. Une séance d'information pour la population aura lieu le 2 novembre.

La municipalité de Renens et l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM) se sont mis d'accord sur cette solution d'urgence pour faire face à l'afflux de migrants, indiquent-ils vendredi dans un communiqué. Comme les autres abris utilisés par l'EVAM, celui de Renens ne fonctionnera que la nuit. Le reste du temps, les demandeurs d'asile se rendront dans une structure de jour.

"Avec 385 nouvelles arrivées dans le canton de Vaud en septembre, un nouveau record a été atteint. Les récentes ouvertures des abris de protection civile de Clarens et Nyon n'ont pas permis de couvrir tous les besoins en hébergement", poursuit le communiqué.

Pas assez de place

Le canton de Vaud est tenu d'accueillir 8% des personnes demandant l'asile en Suisse. Comme tous ses sites d'hébergement sont actuellement suroccupés, l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants a lancé un appel auprès des particuliers pour en trouver d'autres.

Depuis cet été, l'EVAM a ouvert deux centres de 50 places chacun à Nyon et Gland. Un Autre centre, permettant l'accueil de 75 personnes, a ouvert début septembre à Clarens, tandis que 50 places seront disponibles à Crans-près-Céligny dès la fin octobre. Avec l'ouverture du centre à Renens, l'EVAM disposera de 14 abris de protection civile.

ATS

À lire aussi...

LE MONT-SUR-LAUSANNEL'EVAM ferme un abri PC et ouvre un foyer de séjour pour 70 personnesL'EVAM ferme un abri PC et ouvre un foyer de séjour pour 70 personnes

VaudAsile: l'EVAM critiqué de toutes part se défendAsile: l'EVAM critiqué de toutes part se défend

Top