Granges-Marnand: personne d'autre dans la locomotive

chargement

Accident ferroviaire Personne d'autre ne se trouvait dans l'amas de ferraille de l'automotrice accidentée à Granges-Marnand. Les pompiers ont terminé de découper l'épave du train durant la nuit de mardi à mercredi.

  31.07.2013, 12:17
Il a fallu toute la nuit aux pompiers pour découper la carcasse de l'automotrice.

Après l'accident de train de lundi à Granges-Marnand (VD), les pompiers n'ont pas trouvé de nouvelle victime dans l'amas de ferrailles de l'automotrice en provenance de Lausanne. Un seul patient se trouve encore à l'hôpital.

Mardi, une entreprise spécialisée a transporté par la route les deux automotrices et un wagon de Granges-près-Marnand à Yverdon-les-Bains. Ces opérations ont duré plusieurs heures, a relevé la police cantonale mercredi dans un communiqué.

En raison de la taille et du poids du convoi exceptionnel, les véhicules ont dû passer par Moudon, Thierrens et Yvonand. Dès 23h00, les sapeurs pompiers professionnels du Service de protection et sauvetage de la ville de Lausanne ont procédé aux opérations de désincarcération de l'automotrice du RegioExpress.

Amas de ferraille

Au moyen de pinces et écarteurs hydrauliques, les pompiers ont minutieusement démonté l'amas de ferraille. A 06h00 du matin, au terme des opérations, ils ont acquis la certitude que personne d'autre que le pilote ne se trouvait coincé dans la motrice.

Suite au choc, le convoi où se trouvait la victime avait rétréci de huit mètres. Cette dernière a été formellement identifiée par l'Institut universitaire romand de médecine légale. Il s'agit d'un Français âgé de 24 ans et domicilié à Payerne.

Arrêt maladie

Au niveau des blessés, seul un patient adulte se trouve à ce jour encore à l'hôpital et sa vie n'est pas en danger. Les deux autres patients qui étaient encore hospitalisés mardi ont pu regagner leur domicile.

Le pilote de 54 ans qui a survécu à l'accident est en congé maladie. Il est suivi psychologiquement, a indiqué Frédéric Revaz, porte-parole des CFF.

Les trains circulent à nouveau normalement sur la ligne Lausanne-Payerne. Les dégâts provoqués par la collision se montent à plusieurs centaines de milliers de francs, selon une première estimation des CFF.

Feu rouge non respecté

La collision frontale entre le train régional en provenance de Payerne et le RegioExpress en provenance de Lausanne s'est produite lundi soir à 18h45, à 200 mètres de la gare de Granges-Marnand. Le pilote du train en provenance de Payerne n'aurait pas respecté un feu rouge, selon les premiers éléments de l'enquête.

L'accident a coûté la vie au conducteur de l'accéléré arrivant de Lausanne. Parmi les passagers du train, vingt-cinq personnes ont été hospitalisées, neuf soignées sur place. Onze s'en sont sorties indemnes.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AgricultureVaud: un montant «sans précédent» pour améliorer les infrastructures agricolesVaud: un montant «sans précédent» pour améliorer les infrastructures agricoles

ArchéologieDe nouvelles tombes préhistoriques découvertes à PullyDe nouvelles tombes préhistoriques découvertes à Pully

EnvironnementSainte-Croix: démarrage sous tension du chantier des éoliennesSainte-Croix: démarrage sous tension du chantier des éoliennes

DrameAccident de la circulation: un adolescent perd la vie en moto près de Sainte-CroixAccident de la circulation: un adolescent perd la vie en moto près de Sainte-Croix

Un adolescent perd la vie en moto

Un adolescent de 16 ans a perdu la vie samedi après-midi dans un accident de moto à Bullet (VD), près de Sainte-Croix.

  17.10.2021 10:21

AgricultureVaud change son règlement sur l’épandage et le stockage d’engraisVaud change son règlement sur l’épandage et le stockage d’engrais

Top