25.03.2019, 19:00
Lecture: 6min

Harcèlement de rue: une app pour ne plus fermer les yeux

Premium
chargement
Léonore Porchet est la co-fondatrice du projet Eyes Up.

Harcèlement de rue Des bénévoles veulent lancer Eyes Up, une application pour lutter contre le harcèlement de rue. Victimes et témoins pourront signaler des cas en Suisse romande.

Une équipe de bénévoles issue de la société civile cherche 40 000 francs pour financer la création d’une application. Le but: lutter contre le harcèlement sexuel dans l’espace public en répertoriant les cas de harcèlement sur toute la Suisse romande. Son nom? Eyes Up («Lève les yeux»). La moitié de la somme a été récoltée en quelques jours, preuve de l’intérêt pour cette thématique. Interview avec la présidente et co-fondatrice, aussi députée Verte, ex-conseillère communale à Lausanne, Léonore Porchet.

Leonore...

À lire aussi...

économieLausanne: près de 8 millions de francs pour soutenir les commercesLausanne: près de 8 millions de francs pour soutenir les commerces

ConcertsLausanne: le Romandie ne rouvrira pas avant des annéesLausanne: le Romandie ne rouvrira pas avant des années

GestionAprès les audits, un nouveau Conseil pour l'hôpital de la BroyeAprès les audits, un nouveau Conseil pour l'hôpital de la Broye

CoronavirusVaud: un succès «dingue» pour l’opération welQomeVaud: un succès «dingue» pour l’opération welQome

Procès climatiqueRenens: les activistes climatiques condamnés en appelRenens: les activistes climatiques condamnés en appel

Top