25.03.2019, 19:00

Harcèlement de rue: une app pour ne plus fermer les yeux

Premium
chargement
Léonore Porchet est la co-fondatrice du projet Eyes Up.

Harcèlement de rue Des bénévoles veulent lancer Eyes Up, une application pour lutter contre le harcèlement de rue. Victimes et témoins pourront signaler des cas en Suisse romande.

Une équipe de bénévoles issue de la société civile cherche 40 000 francs pour financer la création d’une application. Le but: lutter contre le harcèlement sexuel dans l’espace public en répertoriant les cas de harcèlement sur toute la Suisse romande. Son nom? Eyes Up («Lève les yeux»). La moitié de la somme a été récoltée en quelques jours, preuve de l’intérêt pour cette thématique. Interview avec la présidente et co-fondatrice, aussi députée Verte, ex-conseillère communale à Lausanne, Léonore Porchet.

Leonore...

À lire aussi...

Vivre ensembleLa police lance une campagne de prévention contre les nuisances sonoresLa police lance une campagne de prévention contre les nuisances sonores

Grand ConseilVaud: pour des informations officielles en langue des signesVaud: pour des informations officielles en langue des signes

CirculationLausanne ferme ses quais les fins de semaine pour l’étéLausanne ferme ses quais les fins de semaine pour l’été

ScolaritéLes gymnases vaudois se préparent à la rentréeLes gymnases vaudois se préparent à la rentrée

CirculationYverdon: il roule à contresens sur l’autoroute A1Yverdon: il roule à contresens sur l’autoroute A1

Top