19.11.2018, 16:12

Ils utilisent de faux e-mails de la police pour infecter vos ordinateurs

chargement
La police met en garde contre des fraudeurs (photo d'illustration).

Vaud La police cantonale vaudoise met en garde: des fraudeurs envoient des e-mails au nom des forces de l’ordre. Le but: infecter les ordinateurs à l’aide d’un cheval de Troie.

Depuis ce lundi matin, le téléphone de la police cantonale vaudoise n’arrête pas de sonner. «Nous avons reçu plus de 80 appels», dit-elle dans un communiqué. La raison? Des fraudeurs envoient des e-mails au nom de ladite police, et les destinataires l’ont signalé.

Ces e-mails contiennent le cheval de Troie e-banking «Retefe», explique la police dans son communiqué. Le but des malfrats: infecter les ordinateurs de Suisse romande.

«N’ouvrez pas les pièces jointes et supprimez les courriels», ordonne la police en rappelant que «la gendarmerie vaudoise ne transmet pas d’avis d’infraction par mail. Seul le courrier postal est utilisé». En cas de message suspect, l’adresse de l’expéditeur doit être vérifiée à l’aide du clic droit de la souris.

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

criminalitéVevey: moutons volés retrouvés déjà vendus à un éleveurVevey: moutons volés retrouvés déjà vendus à un éleveur

DrameMontreux: chute mortelle dans une rivièreMontreux: chute mortelle dans une rivière

JusticeUn Vaudois soupçonné à tort de terrorismeUn Vaudois soupçonné à tort de terrorisme

AutorouteLausanne: mobilisation contre les nouvelles jonctions autoroutièresLausanne: mobilisation contre les nouvelles jonctions autoroutières

réchauffement climatiqueExtinction Rebellion: actions simultanées contre des sociétés de trading à Genève et LausanneExtinction Rebellion: actions simultanées contre des sociétés de trading à Genève et Lausanne

Top