L'insécurité entraîne la fermeture définitive du guichet de la gare de Moudon

chargement

TRANSPORT PUBLIC Signe des temps, le guichet de la gare de Moudon (VD) ferme définitivement lundi à 20 heures pour cause d'insécurité. Les CFF ont décidé de prendre une mesure aussi radicale après plusieurs agressions contre le personnel. Une première suisse, selon le porte-parole de l'entreprise.

  31.12.2012, 14:28
La gare est desservie quotidiennement par une quarantaine de trains et sert de plate-forme pour les cars postaux, les transports publics fribourgeois et lausannois.

Très officiellement, les CFF ont annoncé qu'ils entendaient convertir la gare de Moudon au libre-service dès le 1er janvier 2013. "Nos collaborateurs ont subi quatre attaques à main Armée depuis 2007", explique à l'ats Frédéric Revaz, porte-parole des CFF.

Seule solution possible
 
Malgré des mesures de protection mises en place et la présence ponctuelle d'un agent de sécurité de la commune, "notre personnel a été agressé violemment à de multiples reprises", déplore le porte-parole. Les CFF ont "bien analysé" la situation avant de prendre "à regret" la décision de fermeture, mais "c'est la seule solution", selon le responsable.
 
La décision a suscité des réactions dans la région et jusqu'au Grand Conseil. Le député vert Jean-Marc Chollet a déposé le 4 décembre une interpellation dans laquelle il se demande si le Conseil d'Etat vaudois va regarder les trains passer sans réagir. Moudon, ancienne capitale du Pays de Vaud, est une bourgade en pleine expansion avec près de 5300 habitants, souligne-t-il.
 
Pétition et discussions
 
La gare est desservie quotidiennement par une quarantaine de trains et sert de plate-forme pour les cars postaux, les transports publics fribourgeois et lausannois. Outre des questions liées à la mobilité, Jean-Marc Chollet s'inquiète d'une dégradation générale de la situation.
 
L'Etat de Vaud n'est-il plus en mesure d'assurer la sécurité sur son territoire, est-il normal que la salle d'attente ne soit ouverte qu'aux heures de pointe, se demande, entre autres, le député. Une pétition a réuni également plus de 1500 signatures contre la fin du service de guichet, alors que les autorités ont demandé un moratoire de six mois aux CFF.
 
Décision définitive
 
"Des discussions ont déjà eu lieu et sont encore en cours avec la commune. Nous ne pouvons cependant pas revenir sur notre décision, c'est la seule qui permette de garantir la sécurité du personnel", affirme Frédéric Revaz.
 
La mesure n'a pas d'impact sur la desserte de Moudon ni sur l'emploi, tient toutefois à préciser le porte-parole. L'achat de billets est toujours possible aux automates et le personnel reste en place pour gérer l'exploitation ferroviaire.
 
 

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

NumériqueVaud: nouvel appel à projets pour les jeux vidéoVaud: nouvel appel à projets pour les jeux vidéo

attaqueUn homme blessé au couteau dans un restaurant de PaudexUn homme blessé au couteau dans un restaurant de Paudex

EvénementMorges: Divinum aura lieu en novembreMorges: Divinum aura lieu en novembre

alerteYvonand interdit la baignade sur l’une de ses plagesYvonand interdit la baignade sur l’une de ses plages

EnvironnementVaud: 29 millions pour adapter nos forêts au changement climatiqueVaud: 29 millions pour adapter nos forêts au changement climatique

Top