L'Office des vins vaudois perd son secrétaire général

chargement

Vins Entré en fonction il y a trois ans, Nicolas Schorderet quitte son poste de secrétaire général de l'Office des vins vaudois (OVV).

  29.05.2012, 16:37
Entré en fonction il y a trois ans, Nicolas Schorderet quitte son poste de secrétaire général de l'Office des vins vaudois (OVV).

Nicolas Schorderet quitte l'Office des vins vaudois (OVV). Entré en fonction il y a trois ans, le secrétaire général a su rajeunir et dynamiser l'image des vins vaudois. Il est à l'origine des Caves ouvertes vaudoises, couronnées de succès le week-end dernier.

Ce départ crée la surprise. L'annonce intervient moins d'un an après la nomination de Pierre Keller, l'ancien directeur de l'ECAL, à la présidence de l'OVV. "Il n'y avait pas d'animosité entre eux. Mais deux caractères forts ne sont pas toujours compatibles", a reconnu mardi Gilles Cornut, président de l'interprofession des vins vaudois (CIVV), organisme qui chapeaute l'OVV.

Nicolas Schorderet part au 31 août pour donner une nouvelle orientation à sa carrière. "Il veut se rapprocher des milieux hôteliers. Il a un projet", a précisé M. Cornut qui souligne la difficulté à travailler pour des "vignerons jamais contents". "Lorsque le marché va bien, c'est parce que les vins sont bons. Lorsque le vins se vendent mal, c'est la faute à l'OVV".

Un miracle

Quelques régions s'en sortent bien, d'autres restent "figées sur leurs structures: elles attendent un miracle d'un Keller ou d'un Schorderet", a déploré le président de la CIVV. Les vignerons souffrent du franc fort qui provoque une érosion des prix.

Gilles Cornut salue le travail "innovatif" de Nicolas Schorderet à l'OVV, avec le lancement des caves ouvertes en 2010 et la mise en place d'une formation pour faire découvrir les vins vaudois aux sommeliers du canton. "Un bon succès", constate-t-il.

Le secrétaire général a mené à bien l'assainissement et la restructuration de l'OVV, qui a déménagé dans les locaux du Centre patronal à Paudex. Le profil de son successeur sera défini la semaine prochaine. Gilles Cornut verrait bien une personnalité capable de promouvoir les vins en Suisse alémanique, là où le canton écoule près des deux tiers de sa production.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AdministrationFermeture du bureau d’impôt de la Vallée de JouxFermeture du bureau d’impôt de la Vallée de Joux

PrécaritéRenens offre 20 francs pour des protections hygiéniques réutilisablesRenens offre 20 francs pour des protections hygiéniques réutilisables

Nouveaux défisComment le canton de Vaud veut soutenir ses agriculteursComment le canton de Vaud veut soutenir ses agriculteurs

AgricultureVaud: un montant «sans précédent» pour améliorer les infrastructures agricolesVaud: un montant «sans précédent» pour améliorer les infrastructures agricoles

ArchéologieDe nouvelles tombes préhistoriques découvertes à PullyDe nouvelles tombes préhistoriques découvertes à Pully

Top