La caisse de pension de la ville de Lausanne sera recapitalisée

chargement

LAUSANNE Le Conseil communal de Lausanne a accepté mardi soir une nouvelle recapitalisation de la caisse de pension de la ville (CPCL) à hauteur de 182,5 millions de francs. La mouture présentée par la Municipalité (exécutif) a passé la rampe par 56 oui, trois non et 20 abstentions.

  28.11.2012, 07:30
Daniel Brelaz a rappelé que les mesures prises dans le préavis devront permettre au taux de couverture actuel de 55% de passer à environ 64% en 2020.

Lors d'un long débat technique, la plupart des intervenants ont souligné la nécessité d'un renflouage pour atteindre le taux de conversion imposé par la nouvelle législation fédérale. Face à la majorité rose-verte, les efforts de la droite pour faire passer une salve d'amendements ont été vains.

Malgré le plan d'assainissement voté en 2009, la caisse ne suffit pas à couvrir les retraites de ses pensionnés: il manque environ 35 millions de francs par an, selon l'UDC Claude-Alain Voiblet. Avec l'acceptation du préavis, le contribuable lausannois aura craché 724 millions en quatre ans.
 
"Le taux de couverture de la caisse atteint 55,2%, alors que l'on nous avait promis 60% fin 2010", a constaté l'élu. A des fins de rattrapage, il a déposé un amendement demandant que les cotisations d'assainissement (2% à la charge des employeurs et 1,5% des employés) soient prolongées de cinq ans, jusqu'en 2017. Qualifiée de "délirante" par le syndic Daniel Brélaz, cette proposition a été balayée au vote.
 
Egalement souhaité par l'UDC, le relèvement de l'âge de la retraite anticipée de trois ans n'a pas non plus passé la rampe. Pour sa part, la Gauche a tenté d'améliorer les conditions des retraités ou d'adapter les rentes au renchérissement, sans davantage de succès.
 
Successeur en avril-mai 2013
 
Les libéraux-radicaux, qui ont eux soutenu une solution moyenne, "ni plus ni moins", sont revenus à la charge au sujet de la double casquette de Daniel Brélaz. Pierre-Antoine Hildbrand a demandé quand les fonctions de syndic et de président de la CPCL seraient séparées.
 
"Le calendrier est fixé", a annoncé le syndic. Une fois le préavis voté, le règlement de la Municipalité fera l'objet d'une révision expresse qui devrait être entérinée par le parlement communal en février, a souligné M. Brélaz. Il estime que son successeur à la présidence de la CPCL devrait entrer en fonction début avril ou mai 2013.
 
Baisse de prestations
 
La crise des marchés financiers de 2008 - où la caisse a perdu plus de 100 millions de francs - et l'évolution du droit fédéral ont imposé cette recapitalisation à hauteur de 220 millions, dont 182,5 millions pour la part lausannoise. D'autres organismes participent à l'effort financier, comme les Transports lausannois (tl), a rappelé le syndic.
 
Le renflouage s'accompagne d'une baisse des prestations pour le personnel récent et futur de la ville. Dès 2013, la rente ne sera en effet plus calculée en fonction du salaire des trois dernières années de travail, mais sur l'ensemble de la carrière.
 
Les mesures prises dans le préavis devront permettre au taux de couverture actuel de 55% de passer à environ 64% en 2020, 78% en 2030, a rappelé M. Brélaz. Il devrait atteindre avant 2040 l'objectif de 88% fixé par la loi fédérale. En 2009, le législatif lausannois avait accepté un premier renflouage de 350 millions de francs, dont 290 à la charge de la ville.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Elections cantonalesVaud: un deuxième Vert intéressé par le Conseil d’EtatVaud: un deuxième Vert intéressé par le Conseil d’Etat

Traitement de l'eauYverdon: modernisation de la STEP sur les railsYverdon: modernisation de la STEP sur les rails

AdministrationFermeture du bureau d’impôt de la Vallée de JouxFermeture du bureau d’impôt de la Vallée de Joux

PrécaritéRenens offre 20 francs pour des protections hygiéniques réutilisablesRenens offre 20 francs pour des protections hygiéniques réutilisables

Nouveaux défisComment le canton de Vaud veut soutenir ses agriculteursComment le canton de Vaud veut soutenir ses agriculteurs

Top