18.02.2020, 11:26

La qualité de l’air des classes vaudoises va être améliorée

chargement
Des recommandations ont été adressées aux différents établissements scolaires pour le bien-être des professeurs et des élèves. (photo d'illustration).

Ecole A la suite à une enquête de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), la qualité de l’air des classes vaudoises va être améliorée dès cet hiver. Des instruments de mesure du CO2 seront mis à disposition pour contrôler les locaux des écoles.

Le constat est sévère: dans plus de deux tiers des salles de classe, les conditions d’aération doivent être améliorées. Ce résultat émane d’une enquête de l’Office fédéral de la santé publique, menée en 2013 dans près d’une centaine de bâtiments scolaires du pays. Celle-ci a relevé que la concentration de CO2 et de divers gaz naturellement présents, comme le radon, est trop élevée.

L’Etat de Vaud empoigne donc ce problème à bras-le-corps. En se calquant sur les recommandations et propositions de l’OFSP, le canton a déployé ses premières mesures pour améliorer la qualité de l’air dans les classes. La première consiste à sensibiliser les nonante-trois établissements scolaires de l’école obligatoire et les vingt-cinq écoles professionnelles et gymnases du postobligatoire, indique le Département de la formation de la jeunesse et de la culture (DFJC), mardi dans un communiqué.

L’air influe sur la performance intellectuelle

La qualité de l’air a une forte influence sur les performances intellectuelles des élèves et des enseignants, c’est ce que l’Etat a rappelé dans un courrier envoyé en décembre aux différents directeurs de l’enseignement obligatoire. Fatigue, irritation des muqueuses et maux de tête sont moins fréquents lorsque la qualité de l’air est bonne, surtout pour les personnes allergiques et asthmatiques, énumère le canton.

Il met en garde: aérer sans systématique conduit à une qualité de l’air insuffisante, car d’une durée trop courte. Des cours commencent parfois le matin dans des salles non ventilées, entraînant un effet négatif sur la qualité de l’air tout au long de la journée.

Des règles d’or et des appareils de mesures

Pour améliorer la situation, une affiche avec «Les 8 règles d’or de l’aération» et une brochure ont été largement distribuées aux professionnels. Parmi les conseils, on retrouve notamment: «Toujours ouvrir toutes les fenêtres complètement». 
 

Un des appareils que va se procurer le canton. (Photo: Etat de Vaud)
 

Le Département de la formation de la jeunesse et de la culture va également acquérir 178 appareils de mesure fiable de la qualité de l’air. Outre la démarche pédagogique, le but est d’évaluer la situation et d’identifier précisément les locaux problématiques et d’apporter des corrections avec les partenaires concernés et de mesurer l’effet de ces corrections, conclut le canton.

Recommandations de l’OFSP
- Le taux acceptable de CO2 dans les locaux est de 1400 ppm (partie par million).
- Pour les bâtiments avec aération sporadique par ouverture des fenêtres : éviter dans la mesure du possible un taux de CO2 supérieur à 2000 ppm. En cas de dépassements réguliers de ce taux, prendre des mesures pour améliorer l’aération des locaux.
- Pour les bâtiments à ventilation mécanique : maintenir de façon constante un taux de CO2 inférieur à 1400 ppm. Lors de la construction de nouvelles écoles ou de l’assainissement de bâtiments scolaires, un plan d’aération devrait être élaboré afin de réaliser cet objectif.
COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EducationCes maux qui troublent l’apprentissage des enfantsCes maux qui troublent l’apprentissage des enfants

EducationLe Canton s’est donné une mission: sauver la lectureLe Canton s’est donné une mission: sauver la lecture

EducationCe collège de La Côte a trouvé le moyen de faire lire les enfantsCe collège de La Côte a trouvé le moyen de faire lire les enfants

EDUCATIONLe Pedibus pour aller à l’école, vingt ans que ça marcheLe Pedibus pour aller à l’école, vingt ans que ça marche

EducationA Aubonne, ils font l’école au milieu des arbresA Aubonne, ils font l’école au milieu des arbres

Top