12.06.2019, 18:02

Lausanne: la Ville renforce sa politique d’égalité

chargement
La Ville de Lausanne (ici ses municipaux et son syndic) va renforcer sa politique d'égalité.

Société La Ville de Lausanne va renforcer sa politique en matière d’égalité. Elle lance une feuille de route autour de cinq axes stratégiques: ancrage de la politique d’égalité au sein de l’administration, égalité salariale, articulation vie professionnelle – vie privée, mixité et lutte contre le harcèlement sexuel.

L’administration lausannoise offre un cadre de travail attractif, grâce à un large éventail de mesures en faveur de l’articulation vie professionnelle – vie privée. Leur promotion auprès du personnel sera accentuée afin de mieux les faire connaître, indique la Ville mercredi.

Au chapitre de l’égalité salariale, la Ville va étendre son exigence aux marchés publics ainsi qu’aux bénéficiaires de ses subventions. A celui de l’articulation entre vie professionnelle et privée, elle va intégrer aux congés familiaux existants (notamment dix jours pour enfant malade), un congé de dix jours également pour soulager les proches aidants au sein de son personnel.

Espaces d’allaitement

La mixité dans les équipes va être encouragée. De nombreux services fonctionnent aujourd’hui avec plus de 80% de personnes du même sexe (domaine de la petite enfance, police, etc). La mise en place d’espaces d’allaitement au sein de l’administration est prévue, de même que dans certains locaux ouverts au public, comme les bibliothèques, musées, maisons de quartier ou centres socioculturels.

La lutte contre le harcèlement sexuel sera inscrite dans une directive municipale. Les cadres et responsables d’équipes suivront des formations spécifiques. L’ensemble du personnel sera sensibilisé à ce qui constitue le harcèlement sexuel, les conséquences pour les personnes harcelantes et le droit des victimes.

Enfin, la Ville publiera chaque année, dès 2020, un monitoring de la situation de l’égalité dans l’administration. Il inclura des données relatives à l’égalité salariale, au recrutement, à la promotion, à l’accès à la formation, ou encore à la répartition hiérarchique.

30 ans d’améliorations

Depuis près de 30 ans, la Ville développe une politique du personnel pionnière en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, rappelle-t-elle dans son communiqué. Et de citer la généralisation de l’aménagement du temps de travail, la mise en place d’un congé paternité de 20 jours ou encore le droit de diminuer son taux de travail après la naissance d’un enfant.

Et les résultats sont là, estiment les autorités. Alors que le nombre de femmes au sein du personnel communal était de 28% au début des années 1990, il s’élève à 46% en 2018.

L’écart salarial entre les femmes et les hommes est passé de 5,7% lors de la mise en œuvre du nouveau système de rémunération «Equitas» en 2017, à 4,1% aujourd’hui. Le résultat sur les salaires-cibles (expurgés des salaires garantis au moment de la bascule) donne un écart de 1,7%, démontrant l’effet positif du système.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top