08.09.2020, 17:04

Le canton de Vaud envisage un deuxième plan welQome

chargement
Pascal Meyer, directeur de Qoqa, la conseillère d'Etat Nuria Gorrite et le conseiller d'Etat Philippe Leuba lors de la présentation du plan de relance "WelQome" en juin.

Coronavirus Pour relancer son économie, le Conseil d’Etat vaudois envisage de reconduire le partenariat avec la plateforme QoQa pour l’opération welQcome.

Le Conseil d’Etat vaudois envisage de renouveler le plan de relance post-coronavirus qu’il a conclu cet été avec la société de vente en ligne Qoqa. La plateforme «WelQome» offrait 20% de rabais au client et 10% de plus-value au prestataire. Entre 10 et 12 millions auront ainsi été alloués par le canton entre le 22 juin et le 22 septembre.

A lire aussi : Générant des millions, welQome n’épuisera pas l’entier de sa dot

«Le Conseil d’Etat m’a chargé de préparer une 2e opération WelQome», a annoncé mardi devant le Grand Conseil le conseiller d’Etat Philippe Leuba en réponse à une question de la députée Céline Baux (UDC). Il s’est félicité du large succès du premier volet de l’opération. Le Grand Conseil sera saisi d’un décret ces prochaines semaines pour une action hivernale.

En juin dernier, le Conseil d’Etat avait annoncé qu’il s’alliait avec QoQa pour lancer une plateforme permettant de valoriser des offres touristiques ou des produits régionaux. Il avait mis sur la table quelque 15 millions de francs, prélevés sur le capital du fonds cantonal de lutte contre le chômage.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EconomieGénérant des millions, welQome n'épuisera pas l'entier de sa dotGénérant des millions, welQome n'épuisera pas l'entier de sa dot

Top