01.07.2019, 18:04

Le canton de Vaud augmente le prix du courant pour lutter contre le réchauffement climatique

chargement
En janvier dernier, des milliers de gymnasiens avaient manifesté pour demander aux autorités de passer à l'action pour lutter contre le réchauffement climatique.

Environnement Le canton de Vaud veut réduire de près de 60% la consommation d’énergie par habitant à l’horizon 2050 et faire passer à 50% la part du renouvelable. Pour financer des mesures incitatives, il propose d’augmenter de 0,18 à 0,60 ct/kWh la taxe sur l’électricité.

Une taxe sur l’électricité pour financer des mesures incitatives en faveur de l’environnement: c’est la proposition du Conseil d’Etat vaudois pour lutter contre le réchauffement climatique.

Le Conseil d’Etat vaudois a adopté une nouvelle version de sa Conception cantonale de l’énergie (CoCen), qui constitue le socle de la politique énergétique du canton, a expliqué lundi la conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro. Cette conception cantonale comprend trois axes: la baisse de la consommation d’énergie – dans l’habitat, la mobilité ou encore l’industrie -, le développement des énergies renouvelables et l’adaptation des infrastructures aux nouveaux modes de production.

Pour y arriver, la conseillère d’Etat mise sur les incitations financières «qui donnent d’excellents résultats». «Les subventions, ce n’est pas très PLR, mais ce ne sera pas ad aeternam. Il s’agit de donner un coup de pouce pour que les comportements changent».

Une taxe plus élevée

Concrètement, le Conseil d’Etat propose de modifier la loi vaudoise sur l’énergie pour augmenter la taxe cantonale sur l’électricité. Celle-ci devrait plus que tripler et passer, dès 2020, de 0,18 à 0,60 ct/kWh. En cas de besoin, elle pourrait grimper jusqu’à 1 ct/kWh. Le Grand Conseil devrait en débattre à la rentrée.

La fourchette proposée est comparable à ce que pratiquent les cantons de Genève et du Tessin. Et elle est bien inférieure à la taxe de Bâle-Ville qui atteint presque les 6 ct/kWh.

Pour un ménage, une taxe augmentée à 0,6 ct/kWh coûtera 15 francs par an. Pour une PME, cela devrait représenter un millier de francs. «C’est supportable», a estimé Mme de Quattro.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EnvironnementGrève pour le climat: le cri du coeur des gymnasiens de Nyon et MorgesGrève pour le climat: le cri du coeur des gymnasiens de Nyon et Morges

Top