Le RER vaudois se développe et accueille de nouvelles rames

chargement

Mobilité Le RER vaudois poursuit son développement. Le réseau ferroviaire régional accueille quatorze nouvelles rames Flirt de nouvelle génération. Vendredi, le canton de Vaud, la commune d’Aigle, les Transports publics du Chablais (TPC) et les CFF ont symboliquement baptisé l’une d’elles au nom de «Grande Eau» dans le cadre de l’amélioration de la desserte d’Aigle.

 04.06.2021, 17:08
Le Conseil d'Etat (ici sa présidente Nuria Gorrite) veut favoriser une mobilité multimodale.

Depuis le 13 décembre 2020, les lignes S2 et S5 du RER Vaud desservent la gare d’Aigle, chaque demi-heure. En plus de ces deux nouvelles liaisons RER, la gare du Chablais est desservie par les Interregio (IR90, deux arrêts par heure et par sens) et les Regioexpress (une liaison par heure et par sens).

Depuis le mois de juin 2021, quatorze nouvelles rames Flirt viennent progressivement compléter et renforcer la flotte du RER Vaud, a indiqué vendredi le canton. Afin d’augmenter le nombre de places assises pour les clients, de nouveaux trains seront également mis en service dès la fin de l’année: trois rames duplex (au lieu d’une actuellement) circuleront sur les lignes S1 et S5 notamment.

D’autres améliorations du RER Vaud se poursuivent aussi: dès le mois d’août 2022, les liaisons du RER Vaud entre Lausanne et la vallée de Joux se feront sans changement de train, grâce au rebroussement au Day, rendu possible par la transformation de la gare. Les clients voyageant entre la vallée de Joux et Lausanne profiteront ainsi de liaisons directes toutes les heures, explique le canton.

«Ce développement continu de l’offre régionale ferroviaire et du confort pour les voyageurs s’inscrit dans la volonté du canton de Vaud, réaffirmée dans son plan climat, de favoriser sur le long terme une mobilité multimodale et durable pour l’ensemble de la population», souligne le Conseil d’Etat.

36 millions pour trois lignes touristiques

Le canton de Vaud veut soigner son offre ferroviaire touristique. Le gouvernement va demander un crédit de 36,7 millions de francs au Grand Conseil pour financer des travaux d’infrastructure sur deux lignes ferroviaires des Transports Montreux-Vevey-Riviera SA (MVR) et une ligne des Transports publics du Chablais SA (TPC).

«Cet investissement est destiné au maintien de l’infrastructure ferroviaire et à garantir la sécurité et la fiabilité de l’exploitation des trois lignes: renouvellement de gares, de haltes et de la ligne de contact, assainissement de galeries et d’ouvrages d’art, modernisation des installations de sécurité, etc», a indiqué vendredi le Conseil d’Etat vaudois dans un communiqué.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Grève des femmesLausanne: les femmes mobilisées contre les inégalitésLausanne: les femmes mobilisées contre les inégalités

Tribunal d'arrondissement de LausanneLausanne: un médecin urgentiste jugé pour homicide par négligenceLausanne: un médecin urgentiste jugé pour homicide par négligence

AccidentA5: un camion-citerne se couche sur l’autorouteA5: un camion-citerne se couche sur l’autoroute

MusiqueUne édition intimiste réussie pour Lavaux ClassicUne édition intimiste réussie pour Lavaux Classic

VotationsPhytos, CO2, Covid, terrorisme: comment a voté votre communePhytos, CO2, Covid, terrorisme: comment a voté votre commune

Top