Les députés du Conseil d'Etat vaudois ont prêté serment

chargement

Conseil d'Etat Les nouvelles autorités vaudoises élues pour la législature 2017-2022 ont été assermentées mardi à Lausanne. Une cérémonie qui s'est déroulée dans une atmosphère fort solennelle.

  27.06.2017, 14:17
Les membres du nouveau Conseil d'Etat vaudois pretent serment, avec de gauche a droite, Cesla Amarelle, Beatrice Metraux, Philippe Leuba, Jacqueline de Quattro, Pierre-Yves Maillard, Pascal Broulis, Nuria Gorrite, lors de la ceremonie d'installation et d'assermentation des membres du Grand Conseil et du nouveau Conseil d'Etat vaudois ce mardi 27 juin 2017 a la Cathedrale de Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Accompagné des traditionnels vingt-trois coups de canons, la journée a commencé avec la séance photo sur l'escalier de l'esplanade du Château. Sous les yeux des députés, des sept conseillers d'Etat vêtus de noir ou de bleu foncé, de plusieurs journalistes et de quelques curieux, le cérémonial se met en place. Fanfare, milices vaudoises à cheval, huissiers habillés de vert et blanc et bien d'autres se réunissent sur l'esplanade. Puis vient l'heure du cortège qui prend lentement la direction de la Cathédrale.

Ce mardi matin, la plupart des 150 députés et les sept conseillers d'Etat vaudois étaient réunis dans la Cathédrale de Lausanne. Nouvelle présidente du gouvernement, la socialiste Nuria Gorrite a choisi de débuter son discours en citant Jean Monnet, un des pères fondateurs de l'Europe: "Rien n'est possible sans les hommes, rien n'est durable sans les institutions".

Au micro, elle a rappelé que les électeurs avaient à nouveau fait le choix d'un gouvernement à majorité de gauche et d'un parlement à majorité de droite lors des dernières élections. Et d'estimer que "nos divergences nous enrichissent". Le dossier de la formation revient à la nouvelle élue Cesla Amarelle. La nouvelle présidente a estimé qu'il s'agissait là d'un enjeu essentiel. L'école donne des racines et des ailes, a estimé la socialiste.

Hommage à Anne-Catherine Lyon

C'est à l'intérieur de cet édifice que la plupart des parlementaires et le gouvernement ont prêté serment. Nouvelle présidente du Conseil d'Etat, la socialiste Nuria Gorrite a tenu à y souligner "l'esprit constructif" de l'équipe gouvernementale.

Et dès ses premiers mots à rendre hommage à la sortante Anne-Catherine Lyon, présente quelques rangs derrière ses anciens collègues. Nuria Gorrite a notamment mis en avant son "engagement exceptionnel pendant quinze ans" au sein du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture.

Dans l'édifice, on a notamment pu voir des proches des élus, des membres de la députation vaudoise aux Chambres ou des représentants d'autres cantons comme le président du Conseil d'Etat genevois François Longchamp.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

JusticeAffaire Orllati: lors du procès, de Quattro se dit «harcelée»Affaire Orllati: lors du procès, de Quattro se dit «harcelée»

Lausanne: un festival sur le thème de la haine au palais de RumineLausanne: un festival sur le thème de la haine au palais de Rumine

Elections cantonalesVaud: un deuxième Vert intéressé par le Conseil d’EtatVaud: un deuxième Vert intéressé par le Conseil d’Etat

Traitement de l'eauYverdon: modernisation de la STEP sur les railsYverdon: modernisation de la STEP sur les rails

AdministrationFermeture du bureau d’impôt de la Vallée de JouxFermeture du bureau d’impôt de la Vallée de Joux

Top