Les députés vaudois pour octroyer le statut de réfugié aux Afghans

chargement

Politique Le grand conseil vaudois a adressé une résolution au Conseil d’Etat concernant le statut des Afghans en Suisse. Les élus demandent que le statut de réfugié leur soit accordé.

 12.10.2021, 16:19
Les députés vaudois veulent faire pression sur Berne pour améliorer le sort des Afghans (archive).

Le Grand Conseil vaudois demande au gouvernement cantonal d’intervenir auprès de Berne pour accorder le statut de réfugiés aux Afghans présents en Suisse et faciliter le regroupement familial. Une résolution en ce sens a été adressée au Conseil d’Etat mardi par les députés.

La situation en Afghanistan est «critique» après la prise de pouvoir des talibans et des ressortissants de ce pays présents en Suisse ont peur pour leurs proches qui demeurent là-bas, a exposé la socialiste Carine Carvalho, à l’origine de la résolution.

Les Afghans ne peuvent certes plus être renvoyés chez eux, mais ils reçoivent en général un permis provisoire (F) qui, en plus de compliquer l’accès au travail, limite le droit au regroupement familial, a-t-elle ajouté.

Plusieurs députés, de gauche comme de droite, ont fustigé l’attitude de la Confédération vis-à-vis des migrants afghans, déplorant sa «froideur» ou sa ligne «très restrictive». «On doit se montrer un peu moins frileux», a exhorté Philippe Vuillemin (PLR).

«L’arrivée au pouvoir en Afghanistan d’un régime autoritaire et obscurantiste justifie pleinement le droit à un permis B, plus durable», a lui déclaré Hadrien Buclin (Ensemble à Gauche-POP).

Discussion prévue cette semaine

La résolution, non contraignante, a été acceptée à main levée à une large majorité. Le Conseil d’Etat a trois mois pour y répondre. Le chef du Département de l’économie, de l’innovation et du sport (DEIS), Philippe Leuba, a dit suivre l’évolution de manière attentive.

Tout en rappelant que l’asile relevait de la compétence exclusive de la Confédération, il a indiqué que le Canton était en contact étroit avec les autorités fédérales et qu’il traiterait de la question du statut des personnes concernées lors d’une rencontre prévue cette semaine avec la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter.

Les députés vaudois ne sont pas les seuls à vouloir faire pression sur le Conseil fédéral. D’autres parlements romands ont validé des interventions similaires. Début septembre, le Grand Conseil genevois a par exemple voté une motion chargeant le Conseil d’Etat de demander à Berne d’accepter un contingent de réfugiés afghans et de favoriser le regroupement familial.

Au total, plus de 21’000 Afghans vivent en Suisse. Parmi eux, 11’546 sont admis provisoirement (890 dans le canton de Vaud) et 8702 sont au bénéfice d’un permis B ou C (687 dans le canton de Vaud), selon les chiffres du Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) au 31 août dernier.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Elections cantonalesVaud: un deuxième Vert intéressé par le Conseil d’EtatVaud: un deuxième Vert intéressé par le Conseil d’Etat

Traitement de l'eauYverdon: modernisation de la STEP sur les railsYverdon: modernisation de la STEP sur les rails

AdministrationFermeture du bureau d’impôt de la Vallée de JouxFermeture du bureau d’impôt de la Vallée de Joux

PrécaritéRenens offre 20 francs pour des protections hygiéniques réutilisablesRenens offre 20 francs pour des protections hygiéniques réutilisables

Nouveaux défisComment le canton de Vaud veut soutenir ses agriculteursComment le canton de Vaud veut soutenir ses agriculteurs

Top