19.06.2013, 13:29

Musée de l'Elysée: la 3e Nuit des images avec Anouk Aimée

chargement
Anouk Aimée y lira des extraits du scénario de "La Fleur de l'âge".

 19.06.2013, 13:29 Musée de l'Elysée: la 3e Nuit des images avec Anouk Aimée

LAUSANNE Le 28 juin se tiendra au Musée de l'Elysée à Lausanne la Nuit des images. Cette troisième édition verra la participation d'Anouk Aimée.

Le Musée de l'Elysée, à Lausanne, organise le 28 juin sa 3e Nuit des images, avec une quarantaine de projections au menu. Anouk Aimée y lira des extraits du scénario de "La Fleur de l'âge", film égaré de Carné et Prévert. Pour la première fois, un ciné-concert est proposé la veille, en avant-première.

Tourné en 1947 avec une pléiade d'acteurs dont Arletty et Anouk Aimée, "La Fleur de l'âge" est une oeuvre "maudite", a expliqué mercredi Sam Stourdzé, directeur du Musée de l'Elysée. Le film a été endeuillé durant son tournage et ses rushes ont disparu. Seules subsistent le scénario de Prévert et les photographies de plateau.

L'Elysée a eu l'idée de projeter ces images de plateau et d'inviter Anouk Aimée à venir lire en direct des pages du scénario. "Si tout se passe bien, "La Fleur de l'âge" pourra enfin exister. Nous croisons les doigts pour que cela ait lieu dans de bonnes conditions", a ajouté M. Stourdzé.

René Burri, entre couleur et noir-blanc

Un second événement marquera cette 3e Nuit des images: la présence de René Burri. A 80 ans, le Zurichois, célèbre photographe de Magnum, vient de déposer ses archives à Lausanne. Le musée saisit l'occasion pour s'interroger sur les relations entre sa production en couleur et celle en noir-blanc, avec un commentaire enregistré de l'artiste.

"La photographie s'expose, se publie mais elle se projette aussi", a rappelé Sam Stourdzé. Dans ces trois moyens d'expression, les artistes ont des choses à dire, mais de manière différente.

Cuba en photo et en musique

Andres Serrano, photographe américain d'origine cubaine, va projeter en primeur le 28 juin une série de photographies de Cuba. Il propose un montage rythmé très personnel, avec Musique et une utilisation intensive du zoom qui va à contre-courant des pratiques actuelles.

Les projets retenus sont pour la plupart créés spécialement pour l'événement. Ils vont se déployer sur les sept écrans installés dans les jardins de l'Elysée. Ils résument les coups de coeur de l'équipe du musée et font dialoguer photo, vidéo, cinéma et musique.

Château magique dans les arbres

Caché dans les arbres, Augustin Rebetez construira une sorte de "château magique" en bois pour abriter ses créations en "stop motion", des milliers d'images prises en mouvement et projetées à grande vitesse. Un salon du livre et des animations pour les enfants complètent le vaste programme de cette 3e Nuit des images.

Pour la première fois, le musée propose un double rendez-vous. En avant-première, le jeudi 27 juin, un ciné-concert permettra à un artiste de développer un projet plus long: ce sera "Psychotrony" de l'écrivain Pierre Alferi et du musicien Rodolphe Burger, ancien chanteur de Kat Onoma. "Avec ce 2e rendez-vous, nous introduisons l'idée d'une Nuit des images un peu comme un festival", a relevé Sam Stourdzé.


Top