07.08.2019, 16:36

Nouveau couac pour le LEB au quart d’heure

chargement
Le passage à la cadence au quart d'heure sur la ligne du LEB entre Cheseaux et Echallens rencontre un nouveau contretemps.

Transports publics Le passage à la cadence au quart d’heure sur la ligne du LEB entre Cheseaux et Echallens rencontre un nouveau contretemps. Son entrée en vigueur, prévue lundi, ne pourra être assurée qu’en combinant des trains et des bus.

Crise au sein du Lausanne-Echallens-Bercher (LEB): le passage à la cadence au quart d'heure entre Cheseaux (VD) et Echallens (VD) rencontre un nouveau contretemps. Son entrée en vigueur, prévue dimanche, ne pourra être assurée.

"C'est une situation très difficile à gérer", a reconnu mercredi Michel Joye, le directeur des Transports publics de la région lausannoise (tl), qui exploitent le LEB. Depuis lundi, les responsables savent que la cadence au quart d'heure ne pourra être introduite comme prévu et ils ont multiplié les réunions de crise.

Effectifs et technique

Un double problème est survenu: le premier concerne les régulateurs de trains, qui gèrent depuis Echallens la circulation des convois. Leur effectif déjà restreint - huit personnes dont deux encore en formation - est impacté par deux arrêts maladie. "Une situation trop critique pour assurer l'exploitation de la ligne", selon M. Joye.

Le second "événement majeur imprévu" vise un fournisseur externe qui n'a pas réussi à livrer l'outil d'automatisation promis pour aider à la circulation des trains. Des problèmes sont apparus lors de l'utilisation du logiciel sur le terrain. Ce dernier devrait être opérationnel à la mi-septembre, espèrent les tl.

Vaud très insatisfait

Résultat: "nous ne sommes pas en mesure de mettre en service dès dimanche l'offre promise à la clientèle", a expliqué Michel Joye. L'Etat de Vaud est "très insatisfait de la situation", a-t-il ajouté. Une rencontre est prévue avec la présidente du Conseil d'Etat Nuria Gorrite dès son retour de vacances.

En attendant, les tl vont déployer un dispositif de manière échelonnée pour répondre au mieux aux besoins des usagers. Du 11 au 26 août, une exploitation combinée train/bus est prévue. "Nous ferons tout notre possible pour assurer quatre liaisons par heure entre Echallens et Cheseaux", a expliqué Olivier Bronner, délégué de la direction tl au LEB. Les temps de parcours pourraient être allongés en fonction de la circulation routière, a-t-il admis.

A partir du 26 août, date de la rentrée scolaire, le nouvel horaire de la cadence au quart d'heure devrait entrer en vigueur mais il sera toujours assuré par une combinaison de trains et de bus. Le transport des écoliers sera garanti, ont annoncé les tl.

Date inconnue

Impossible, pour l'heure, de donner une date pour la mise en service de la cadence au quart d'heure avec une offre de transport exclusivement ferroviaire. "On travaille pour que cette date soit la plus proche possible", a expliqué M. Bronner.

La cadence aux 15 minutes entre Echallens et Cheseaux est attendue depuis longtemps dans le Gros-de-Vaud. Annoncée pour fin 2018, elle avait déjà été reportée de huit mois.

En raison de travaux et de manque de personnel, le LEB accumule les retards, ce qui provoque une forte grogne auprès de ses usagers. La conseillère d'Etat Nuria Gorrite avait reconnu ces problèmes et promis pour le 11 août un nouvel horaire et des connexions améliorées. Le LEB avait alors annoncé offrir un bon de 100 francs à ses abonnés pour les dédommager des désagréments des derniers mois.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

transportLe LEB circulera tous les quarts d'heure dès 2019Le LEB circulera tous les quarts d'heure dès 2019

Top