Olivier Botteron quitte la gendarmerie pour prendre le commandement des gardes-frontière

chargement

Sécurité Commandant de la Gendarmerie vaudoise, Olivier Botteron a présenté sa démission au Conseil d'Etat. Le Morgien est appelé à reprendre le commandement du corps des gardes-frontière de la région VI, dès le 2 février 2015.

Par DSZ/COM
  30.10.2014, 14:52
Olivier Botteron quitte sa fonction de commandant de la gendarmerie pour prendre la tête du Corps des gardes-frontière de la région VI.

Un nouveau défi attend celui qui a commencé en tant que policier municipal, à Morges. Commandant de la gendarmerie vaudoise, le Colonel Olivier Botteron a remis sa démission au gouvernement cantonal. Il quitte cette institution pour prendre le commandement du Corps des gardes-frontière de la région VI, dès le 2 février 2015, avec le grade de Colonel.

De grandes mutations accomplies

Dans son communiqué, le Conseil d'Etat ne tarit pas d'éloge sur les qualités du démissionnaire âgé de 48 ans qui avait pris la tête de la gendarmerie le 1er novembre 2010. L'an dernier, il a su mettre en application les changements structurels nécessaires au nouveau dispositif sécuritaire souhaité par le peuple vaudois en 2009.

Homme respecté et rassembleur, le Colonel Botteron a également développé des synergies avec les organes sécuritaires tels le corps des gardes-frontière, les voisins genevois, la police des transports CFF (TPO) ou encore la gendarmerie nationale française.

Départ pour la région genevoise

Dès le 2 février 2015, il reprendra le commandement de la région genevoise du corps des gardes-frontière, avec le grade de Colonel.

Dans son communiqué, le gouvernement vaudois souligne "l'engagement volontaire et dynamique du commandant Botteron à la construction d'une police cantonale moderne lui permettant d'affronter les défis futurs".

Son remplacement à la tête de la Gendarmerie vaudoise fera l'objet d'une mise au concours, selon la procédure usuelle en vigueur au sein de l'Etat de Vaud.

Multiples casquettes et formations continues

Entré à la Police cantonale en 1988, le chef de corps a suivi toute la filière de formation des officiers de police à l'Institut suisse de police de Neuchâtel (ISP) et complété ses connaissances lors de stages au sein de la Gendarmerie et de la Police nationale françaises, tant dans le domaine de l'ordre public que de la police judiciaire.

Dans le cadre de son activité au sein des équipes de projet de la réforme policière, il a acquis de solides compétences de gestion en la matière. Il est également au bénéfice d'un Certificat exécutif en management et action publique délivré par la Faculté de droit, des sciences criminelles et d'administration publique (IDHEAP).

Outre sa fonction, le Colonel Botteron est commandant remplaçant du groupement latin de sécurité et maintien de l'ordre (GMO) et président du comité technique « Gestion démocratique des foules et droits du citoyen » du Réseau international francophone de formation policière (FRANCOPOL). Il occupe également la fonction de président de la Fédération suisse des conducteurs de chiens de police.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AgricultureVaud change son règlement sur l’épandage et le stockage d’engraisVaud change son règlement sur l’épandage et le stockage d’engrais

SOLSPollution aux dioxines: comment la Confédération fixe le seuil d'assainissementPollution aux dioxines: comment la Confédération fixe le seuil d'assainissement

DrameTrois retraités tués dans une collision sur l’autoroute A1Trois retraités tués dans une collision sur l’autoroute A1

PêcheVaud: davantage de féras dans le lac en 2020Vaud: davantage de féras dans le lac en 2020

VaudVaud: Gorrite, Amarelle et Ruiz repartent pour un tourVaud: Gorrite, Amarelle et Ruiz repartent pour un tour

Top