04.10.2016, 13:49

Préverenges: les "cooking secrets" de la nutritionniste Claude Berdoz

chargement
1/27  

Bien-être Une nutritionniste de La Côte a organisé un cours de cuisine, au "Centre de Soi" de Préverenges, intitulé "Cooking secrets" comme secrets de cuisine. Le secret? C'est un moyen de se faire plaisir avec des desserts sans lactose, sans gluten, sans additifs, sans colorants et avec le moins de sucre possible. Rencontre avec Claude Berdoz et une dizaine d'autres participants.

La consultante en nutrition et micro-nutrition dans différents cabinets médicaux Claude Berdoz est une ancienne employée du Gymnase de Marcelin à Morges. Après 18 ans de carrière en tant que secrétaire de direction, cette maman qui a grandi à Bussigny a décidé d’écrire un livre «Déjouer les turbulences» puis une version plus riche « Aller simple vers la guérison » sur une famille utilisant l’alimentation comme médicament salvateur. Elle a suivi des formations avec des médecins de Suisse et en France. Claude Berdoz a écrit son livre en plusieurs phases, entre 2009 et 2013. Suite à sa maternité, elle avait décidé de se former d’abord sur le terrain puis ensuite dans des écoles reconnues. En parallèle de son activité professionnelle, elle a effectué sa formation et obtenu un diplôme de nutrithérapeute avec mention. 

Claude Berdoz m’avait invité à participer à un atelier de cuisine avec une dizaine d’autres personnes. J'ai pu y aller avec mon fils Justin qui a 16 ans, qui adore cuisiner et qui comme tous les ados de 16 ans aime beaucoup manger des aliments sucrés. Je me fais donc une joie de partager avec Justin cette expérience unique de cuisiner des desserts sans gluten, sans lactose et sans additifs, sans colorants, avec des bons sucres… mais le parcours pour y arriver n'est pas simple. Après avoir quitté Lausanne à 18h30, on se retrouve dans les bouchons. Source de stress, ces bouchons sont un bon moyen de prendre justement conscience que la vie ne se résume pas à une course effrénée et qu’il faudrait penser à prendre le temps, y compris dans sa cuisine. La radio crache une émission française sur la «réunionite» de nos voisins dans les entreprises. J’y vois un lien ironique avec le cours de cuisine du jour.

La cuisine d' "Au Centre de soi"  

On se met alors autour du plan de travail du local de Préverenges, Justin et moi. Il est déjà vers 20 heures 15, on a du retard. On est dans le bien nommé "(Au)Centre de soi", un lieu de soins et de pratiques de disciplines de bien-être situé en zone industrielle de Préverenges. On va se sentir bien à cuisiner entre amis. On se sentira encore mieux lors de la dégustation une heure plus tard. La récompense n'est pas loin, mais avant de pense à manger, il faut se retrousser les manches. Après les présentations, on choisit donc l’ananas au basilic, une des dix recettes simples à faire que propose Claude dans une fourre destinée à chacun des participants. Autour de moi, je fais connaissance avec cette habitante de Trélex, Anne-Sophie.

Elle s’active autour du blender pour faire mousser un smoothie à la framboise. Elle raconte: «j’ai consulté Claude Berdoz après l’avoir entendue dans une émission. J’avais de nombreux soucis de fatigue, d’obésité et d’hyper-tension. On me diagnostiquait une dépression mais je savais que ça n’était pas ça. Maintenant je cuisine seule avec des ingrédients sains que je connais. Ça va bien mieux, j’ai toujours un travail stressant mais j’ai récupéré de l’énergie et je maîtrise mieux mon poids. Aujourd’hui, j’ai préparé une des bananes au chocolat, un smoothie à la framboise et un cake au pépites de chocolat…» Avec du ghee pour remplacer le beurre, du sucre de coco pour agrémenter cette recette de cette douceur complètement identique aux desserts traditionnels, le tour est joué, c’est bon et c’est sain. On vérifiera plus tard que le ventre ne se plaindra pas de ce qu'il va accueillir.

Claude Berdoz explique que cette rencontre a pour but de proposer une dizaine de recettes saines, des desserts qui ne sont pas inflammatoires et qui ne chahutent pas la flore intestinale. «Ce sont des ingrédients sans lactose, sans gluten et à taux de sucre bas. Même si les desserts ne sont pas à privilégier chaque jour, ils sont importants pour garder la notion de plaisir et de convivialité", en effet le plaisir est important dans nos vies restreintes et contrôlées de toutes parts. L’amie d’Anne-sophie s’appelle Sandra, elle a ce qu’on appelle la maladie coeliaque, un mal courant de l’inflamation de l'intestin par l’intermédiaire d’une consommation de certains produits. Elle apprécie beaucoup l’atelier de ce soir, «c’est mon cadeau d’anniversaire» sourit-elle. C’est Anne-Sophie qui le lui a offert. Ces deux copines font des voyages réguliers ensemble et tentent toujours à chaque escale de trouver les bons restos compatibles à leur régime. «J’ai fait un cake au chocolat à base de farine de riz complet et de souchet. J’apprends à faire ma cuisine avec des farines de souchet et sarrasin. Avant l’alimentation avec gluten provoquait chez moi une grippe intestinale multipliée par cinq. Cela avait des conséquences sur l’humeur" relate-t-elle. L’humeur est aujourd’hui très bonne.

Un crumble aux pommes sans gluten 

L’ananas va bien, coupé en petits morceaux, son goût se révèle grâce aux feuilles de basilic coupées finement par mes soins. Justin qui vient de terminer de sectionner le fruit soigne la présentation. Nos voisins font de même, ici une crème citron qui n’a rien à envier à celles des grands chefs, là un crumble assuré par José et Dag son épouse, deux Lausannois convaincus par le bien fait de produits sains et bios qui ont d’ailleurs pris l’habitude de remplacer les produits à base de lactose dans les plats servis aux invités.
 
L’atelier se conclut dans une ambiance très détendue par une dégustation des fondants, trop dosés au chocolat pur mais plutôt agréables en petite quantité ou encore par un petit Gougloff à la framboise agrémenté de sucre de coco. L’heureuse bande d’initiés aux recettes plaisantes et saines sélectionnées par Claude repartent avec des petites boîtes pour se faire plaisir chez eux avec ces desserts de la production collective. Il s’agira d’habituer le frigo à en recevoir d’autres de ces desserts «faits maisons» et bons pour la Santé
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Question du jourVerser tous ses acomptes d’impôts d’une seule traite vaut-il encore le coup?Verser tous ses acomptes d’impôts d’une seule traite vaut-il encore le coup?

PlainteDes clients de Romande Energie visés par des propos xénophobesDes clients de Romande Energie visés par des propos xénophobes

ArgentVaud: une campagne contre le surendettement des jeunesVaud: une campagne contre le surendettement des jeunes

RestructurationPhilip Morris veut supprimer jusqu’à 265 postes à Lausanne et NeuchâtelPhilip Morris veut supprimer jusqu’à 265 postes à Lausanne et Neuchâtel

CélébrationLausanne: le Musée Olympique a profité des JOJLausanne: le Musée Olympique a profité des JOJ

Top