Vaud: davantage de féras dans le lac en 2020

chargement

Pêche La féra fait un léger retour dans le Léman. Les pêcheurs ont pêché davantage de poissons en 2020. Les mesures de protection pour la reproduction de l’espèce restent toutefois toujours en place.

 14.10.2021, 16:32
 Les pêcheurs ont retiré un peu plus de féras des eaux du Léman l'an dernier (archives).

Après plusieurs années de recul drastique, la féra amorce un timide retour dans les filets des pêcheurs du lac Léman. Comme la situation n’est pas encore stabilisée, des mesures sont prises pour protéger la reproduction de l’espèce lors des périodes de fraie.

En 2020, environ 542 tonnes de poisson ont été capturées. Ce résultat représente un rendement global en légère hausse (+ 3,1%), après six années consécutives de baisse, explique jeudi la Commission consultative de la pêche dans le Léman, qui réunit des représentants des cantons de Vaud, du Valais et de Genève ainsi que de la France.

Et sur La Côte: Pour faire revenir la féra dans le Léman, on commence par la pêcher

Globalement, les quantités retirées du Léman restent toutefois en dessous de la moyenne. L’essentiel des prises repose toujours sur les deux principales espèces piscicoles que sont la perche et le corégone, communément appelé «féra». Quelque 253 tonnes de perches et 203 tonnes de féra ont été pêchées l’an dernier.

Faible tonnage

Le rendement de la pêche de la féra a presque doublé en 2020. «Mais le tonnage demeure assez faible», observe Frédéric Hofmann, chef de section à la Direction générale de l’environnement. «Cela reste un des résultats les plus bas de ces 30 dernières années».

Actuellement, il semble que c’est essentiellement la génération de l’hiver 2017-2018 – une bonne année de reproduction – qui se retrouve dans les filets des pêcheurs. Il y a peu de classes d’âge différentes. «Or une pêche durable doit reposer sur plusieurs générations», explique Frédéric Hofmann à Keystone-ATS.

Deux semaines de plus

Pour protéger cette espèce, la commission a décidé de prolonger de deux semaines la période de protection des salmonidés en 2022, un laps de temps où ces poissons ne peuvent pas être pêchés. Cette période commencera début octobre l’année prochaine. «C’est un petit coup de pouce à la nature», résume M. Hofmann.

100
Millions
Nombre d’œufs qui seront protégés grâce à cette mesure

La mesure vise à préserver environ 100 millions d’œufs en protégeant les géniteurs de corégones avant la période de fraie, tout en évitant un report de la pêche sur les ombles chevaliers. Autre décision: dès janvier, la taille légale de capture des corégones passe à 37 centimètres, en lieu et place des 30 centimètres actuellement en vigueur.

Les spécialistes estiment que les femelles corégones doivent avoir atteint au moins 35 centimètres pour avoir pu se reproduire une fois. Cette mesure concerne les pêcheurs professionnels. Ils sont 138 à être actifs sur le Léman et sont à l’origine de 90,3% des prélèvements totaux.

Moins de brochets, plus de truites

Les captures 2020 continuent de diminuer pour le brochet et l’omble-chevalier, mais sans changement significatif. Les truites étaient un peu plus nombreuses dans les filets contrairement aux écrevisses signal – une espèce exotique envahissante – en recul.

Quelque 6400 permis annuels de pêche ont été délivrés l’an dernier par les autorités suisses et françaises. Ce nombre montre l’intérêt de la population pour la pêche de loisir du Léman, ajoute la commission.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Elections cantonalesVaud: un deuxième Vert intéressé par le Conseil d’EtatVaud: un deuxième Vert intéressé par le Conseil d’Etat

Traitement de l'eauYverdon: modernisation de la STEP sur les railsYverdon: modernisation de la STEP sur les rails

AdministrationFermeture du bureau d’impôt de la Vallée de JouxFermeture du bureau d’impôt de la Vallée de Joux

PrécaritéRenens offre 20 francs pour des protections hygiéniques réutilisablesRenens offre 20 francs pour des protections hygiéniques réutilisables

Nouveaux défisComment le canton de Vaud veut soutenir ses agriculteursComment le canton de Vaud veut soutenir ses agriculteurs

Top