23.03.2020, 13:31

Vaud: davantage de violences conjugales et de cybercriminalité en 2019

chargement
Plus de cas de violences conjugales sont jugés devant la justice. (Image d'illustration)

Criminalité Le rapport vaudois sur la criminalité 2019 montre que les violences domestiques et la cybercriminalité sont en nette augmentation dans le canton, comme en Suisse.

Les chiffres vaudois de la criminalité en 2019 sont globalement les plus bas depuis dix ans. Mais les violences conjugales et la cybercriminalité connaissent une nette augmentation, à l’image de la tendance nationale.

Les infractions au Code pénal (45’805) ont baissé de 6% en 2019, confirmant une tendance amorcée il y a sept ans, annonce lundi la police cantonale vaudoise dans un communiqué. Les cambriolages, par exemple, ont reculé de 21% et les vols de véhicules de 10%.

Les escroqueries en revanche ne suivent pas la même pente. Après une hausse de 38% en 2018, elles ont continué à prendre l’ascenseur (+22%). Environ 70% d’entre elles ont été commises via le net. Les escrocs privilégient deux modes opératoires: la non-livraison de marchandise depuis des sites de petites annonces et l’arnaque par les systèmes de paiement en ligne.

Autre inquiétude: le nombre d’infractions en lien avec les cas de violences domestiques est en hausse de 25%. Et en 2019, 28% de ces cas ont abouti à une mesure d’expulsion prononcée par la police.

Plus d’affaires en cours au Parquet

Le nombre d’affaires ouvertes l’an dernier par le Parquet est en très légère baisse. Mais pour la deuxième fois depuis 2014, les procureurs ont clos moins d’affaires qu’ils n’en ont ouvertes. Conséquence: le nombre d’affaires en cours augmente. Il s’élevait à 8291 (+193) au 31 décembre dernier.

Ces chiffres sont les indices d’une délinquance dont la prise en charge devient de plus en plus lourde, explique le Parquet. Les dossiers de violences conjugales connaissent la hausse la plus marquée. Les affaires de stupéfiants tendent à baisser.

Désobéissance civile

Parmi les priorités 2020 de la police figure aussi la gestion des nouvelles formes de manifestation de masse, à l’image des rassemblements pour le climat qui revendiquent la désobéissance civile. Ces actions posent un défi à la police et à l’ordre juridique. Une problématique qui passe provisoirement à l’arrière-plan en raison de la crise liée au coronavirus.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

StatsCriminalité: moins de cambriolages, mais plus d’escroqueries en 2019Criminalité: moins de cambriolages, mais plus d’escroqueries en 2019

Top