Vaud: des soignants critiquent la prime Covid-19

chargement

Coronavirus Des organisations de soignants ont écrit une lettre ouverte au Conseil d'Etat pour critiquer les critères d'attribution de la prime Covid. Ils les trouvent trop restrictives.

 05.05.2021, 14:40
Le canton avait promis une prime de 900 francs aux personnes directement au contact des malades.

Plusieurs organisations de soignants critiquent les conditions restrictives fixées pour l'attribution d'une prime Covid-19 dans le canton de Vaud. Elles s'en plaignent mercredi dans une lettre ouverte au Conseil d'Etat.

En février dernier, le canton avait annoncé faire un geste envers les soignants qui se sont mobilisés durant la pandémie de Coronavirus. Il avait promis une prime de 900 francs aux personnes directement au contact des malades et exposées au virus, le tout pour un coût prévisionnel de 15 millions de francs environ.

Etonnement et déception

A la publication de la directive d'application, le 31 mars dernier, les organisations de soignants ont déchanté. "Les critères qui y sont énoncés sont bien plus restrictifs que ce qui avait été annoncé tant lors des discussions avec les syndicats et associations professionnelles que dans la communication de février", notent-elles.

Huit organisations ont écrit leur "étonnement et déception" au Conseil d'Etat vaudois. Parmi les signataires figurent la commission du personnel du CHUV, les syndicats SUD, Syna et SSP ainsi que les associations du personnel infirmier (ASI-VD), des EMS (APEMS), des ergothérapeutes (ASE-VD) et des médecins assistants (ASMAV).

Aussi la 1ère vague

A leurs yeux, il est "inadmissible" que le choix d'octroi ou non de la prime soit laissé au bien plaire des employeurs. Cette mesure cantonale, financée par les deniers publics, doit être appliquée par l'ensemble des institutions concernées, indique la missive.

De plus, la deuxième vague ne peut pas être la seule période concernée. Le personnel a été confronté de manière tout aussi forte au Covid-19 pendant la première vague. Et les critères d'éligibilité sont trop restrictifs: la prime devrait être versée à tout le personnel engagé sur le terrain pendant les douze derniers mois.

La mesure devrait aussi s'appliquer aux personnes actives dans les soins à domicile. Les organisations réclament l'ouverture "rapide" de nouvelles négociations, qui devront aussi porter sur le renforcement des effectifs et une augmentation des salaires.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ReconnaissanceUn élu de La Côte propose une prime Covid pour le personnel soignantUn élu de La Côte propose une prime Covid pour le personnel soignant

Top