07.02.2020, 11:51

Vaud: le concept 360° se décline dans les écoles

chargement
Le concept 360° avait été initié par la conseillère d'Etat Cesla Amarelle.

Education Une année après l’instauration du concept 360° degrés, visant à encadrer les élèves qui demandent une attention particulière, dans les écoles vaudoises, le canton en tire les premières conclusions.

L’école vaudoise tire les premiers bénéfices du concept 360°. Présenté il y a une année, ce programme vise à mieux encadrer les élèves demandant une attention particulière.

Le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) a cité vendredi l’exemple d’un élève de 8 ans qui perturbait sa classe. L’enseignante concernée a pu bénéficier du soutien d’une éducatrice sociale en milieu scolaire pour trouver des solutions, notamment en dialoguant avec les parents. L’élève a pu finalement rester dans la classe, où le climat est redevenu serein, raconte le DFJC dans un communiqué.

Ces nouvelles mesures socio-éducatives sont actuellement déployées dans les Alpes vaudoises, la première des huit régions scolaires à bénéficier du concept 360°. Outre le recours à des éducateurs sociaux, une aide à la parentalité est proposée. Le DFJC précise que ces mesures complètent les prestations existantes – et qui vont être adaptées -, comme les accueils socio-éducatifs de jour ou les modules d’activités temporaires alternatives à la scolarité.

Déclinaison au niveau cantonal

Le projet va désormais se décliner ailleurs dans le canton. Chaque établissement dispose de trois ans pour déterminer les besoins particuliers de tous ses élèves et les réponses à leur apporter. «Il obtiendra une plus grande autonomie et des moyens adaptés à sa situation au niveau de sa région», note le DFJC.

Initié par la conseillère d’Etat Cesla Amarelle, en charge du DFJC, le concept 360° doit permettre «une école plus inclusive qui améliore l’égalité des chances», poursuit le communiqué. Outre les enfants aux comportements problématiques, les élèves souffrant de troubles de l’attention, en situation de handicap, à haut potentiel ou allophones sont particulièrement concernés par le concept 360°.

Question financement, le département de Cesla Amarelle rappelle que le budget alloué aux élèves en âge de scolarité obligatoire a été augmenté de 10,8% entre 2015 et 2020. Cela correspond à 668 francs de plus par année et par élève en cinq ans, soit 130 millions au total. Ce montant a permis l’engagement de 318 postes à temps complet d’enseignants spécialisés (+142) et d’assistants à l’intégration (+176).
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ExpositionLe lac Léman a vu plusieurs de ses trésors vivre une nouvelle vieLe lac Léman a vu plusieurs de ses trésors vivre une nouvelle vie

MobilitéLausanne: le tramway verra le jour sans la destruction de la forêt du FlonLausanne: le tramway verra le jour sans la destruction de la forêt du Flon

ManifestationGrogne à l'état civil: «Nous ne sommes pas que des marieuses»Grogne à l'état civil: «Nous ne sommes pas que des marieuses»

Grand conseilLa facture sociale continue de préoccuper les espritsLa facture sociale continue de préoccuper les esprits

AccidentUn enfant percuté par la voiture d’un gendarme à Villars-BurquinUn enfant percuté par la voiture d’un gendarme à Villars-Burquin

Top