Vaud: l’UDC Michaël Buffat se lance dans la course au Conseil d’Etat

chargement

Elections cantonales Le conseiller national UDC Michael Buffat brigue un siège au Conseil d’Etat vaudois. Il est pour l’heure le seul candidat de son parti à être sorti du bois. Le congrès d’investiture aura lieu le 7 octobre.

 27.07.2021, 14:09
Le conseiller national UDC Michael Buffat brigue un siège au Conseil d'Etat vaudois.

«J’ai annoncé aux instances de mon parti que je souhaitais être candidat à la candidature pour l’élection de mars prochain au Conseil d’Etat vaudois», a déclaré Michaël Buffat à Keystone-ATS. Le parlementaire UDC revenait sur une information publiée mardi par «24 heures»

Le parti a d’ores et déjà validé l’option d’un candidat unique. «Cela correspond à notre force politique dans le canton (entre 15% et 20% de l’électorat)», a noté M. Buffat. Les prétendants ont jusqu’au 1er septembre pour s’annoncer. «A ce jour, aucun autre candidat n’est sorti du bois», a indiqué pour sa part Kevin Grangier, président de l’UDC Vaud.

Urbain et campagnard

Le conseiller national, âgé de 42 ans, estime avoir un profil qui peut ratisser large. Elu au Grand Conseil en 2007, ce fils de paysan aujourd’hui responsable d’une agence bancaire dans l’Ouest lausannois a été chef de groupe et président de la commission des finances, avant son élection au Conseil national en 2015.

Parlementaire le plus à droite de la députation vaudoise à Berne selon le rating Sotomo, Michaël Buffat veut défendre au Conseil d’Etat les idées et les valeurs de l’UDC. «Notamment sur la fiscalité des personnes physiques: il y a beaucoup à faire», relève-t-il. Il se profile également sur les relations canton-communes, qui sont «au bord du gouffre».

De l’avis de Kevin Grangier, la candidature de Michaël Buffat est la plus apte à faire le plein de voix dans les campagnes, mais aussi à chercher les votes dans les villes, ce qui a manqué à l’UDC lors des dernières élections cantonales. Il est le meilleur pour synthétiser la réalité vaudoise: un arc lémanique urbanisé et un arrière-pays campagnard, estime-t-il.

Seule au premier tour

Depuis le décès de Jean-Claude Mermoud en 2011, l’UDC a échoué à quatre reprises dans ses tentatives de réintégrer le gouvernement. Cette fois-ci, le parti change de stratégie: l’UDC ne reconduira pas la liste commune avec le PLR au premier tour. «Nous voulons tester nos forces», a souligné Michael Buffat. «Au deuxième tour, une discussion autour d’une alliance avec le PLR pourra être envisagée».

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CoronavirusCovid: un kit pour savoir si vous avez des anticorps, sans bouger de chez vousCovid: un kit pour savoir si vous avez des anticorps, sans bouger de chez vous

Grand Conseil vaudoisVaud: les députés disent non à la limitation des mandats politiquesVaud: les députés disent non à la limitation des mandats politiques

Finances vaudoisesVaud: un budget dans le rouge, mais pas besoin de plan de relanceVaud: un budget dans le rouge, mais pas besoin de plan de relance

Problème techniqueLe casino de Montreux a dû être évacué durant 2 heuresLe casino de Montreux a dû être évacué durant 2 heures

InsoliteLausanne: le Red Bull Flugtag était de retour dans la capitale vaudoise dimancheLausanne: le Red Bull Flugtag était de retour dans la capitale vaudoise dimanche

Top