15.01.2019, 13:11

Vaud: un programme efficace contre les escarres

chargement
Les hôpitaux vaudois ont pris en main le problème des escarres (photo d'illustration).

Prévention La Fédération des hôpitaux vaudois (FHV) tire un bilan très positif de son programme de prévention des escarres. Après 18 mois d’actions menées dans 54 unités de soins, le nombre d’escarres a été réduit de 50% dans les établissements participants.

«L’amélioration de la qualité des soins et de la sécurité des patients est un axe stratégique de la FHV», a rappelé mardi sa secrétaire générale Patricia Albisetti, citée dans un communiqué. Après les «effets indésirables des médicaments» (2013) et «l’hygiène des mains» (2015), la FHV a décidé de s’attaquer à une autre thématique à fort potentiel d’amélioration: la prévention des escarres.

Ce véritable problème de santé publique touche en Suisse 43 patients sur 1000 durant leur séjour hospitalier, selon une étude datant de 2017. Le problème peut surgir après seulement trois heures d’un alitement ou d’une position assise.

Une escarre est une lésion des tissus de la peau provoquée par une pression excessive et prolongée qui, si elle n’est pas traitée à temps peut avoir de graves conséquences, jusqu’à une destruction complète des tissus cutanés jusqu’à l’os. Elle génère des souffrances, une atteinte à la dignité et des prolongations de durée de séjour.

«Contrairement à une idée reçue, le risque d’escarres ne concerne pas que les personnes âgées et fréquemment alitées, mais tout patient admis en milieu de soins», précise le Dr Anthony Staines, chargé du programme Sécurité des patients à la FHV.

Concept novateur

Six établissements de la FHV, représentant les deux tiers du volume d’activité, ont décidé de relever le défi. Ils ont délégué une équipe de projet qui a rejoint le Collectif de travail sur la prévention des escarres. Ces équipes ont eu pour mission de mettre en place les actions d’amélioration.
Pour atteindre son objectif, la FHV a eu recours au concept novateur du bundle. Il s’agit d’un ensemble restreint de pratiques qui doivent être réalisées collectivement et de façon fiable, afin d’améliorer les résultats cliniques.

Après avoir évalué le risque d’escarre pour chaque patient, le collectif a mis en place cinq actions de prévention: s’assurer que le patient dispose de la bonne surface, inspecter régulièrement la peau, mobiliser régulièrement le patient, gérer l’humidité, et optimiser la nutrition et l’hydratation.

Suivi et calendrier

L’indicateur de suivi évaluait le taux de patients ayant bénéficié de tous ces éléments. Un plan de soins montrant la trace de quatre éléments sur cinq était considéré comme un échec de prévention.

Un outil visuel, appelé «calendrier de survenue des escarres», a permis de sensibiliser les soignants à la problématique. Les cadres l’ont été également, afin d’encourager et soutenir les équipes dans la réduction des escarres.

Réduction prometteuse

Plus de 2000 collaborateurs ont été sensibilisés. Le résultat est très positif, puisque l’ensemble des établissements participants ont collectivement atteint une réduction de 50% des escarres contractées en milieu de soins. Une réduction qui s’aligne sur les projets internationaux les plus ambitieux, selon le communiqué.

Organe faîtier des hôpitaux régionaux vaudois, le FHV regroupe douze établissements répartis sur l’ensemble du territoire vaudois.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéA l’hôpital, ils font la chasse aux escarresA l’hôpital, ils font la chasse aux escarres

Top