16.01.2018, 16:34

VD: le Conseil d'Etat unanime contre No Billag

chargement
Nuria Gorrite redoute les effets néfastes de l'initiative "No Billag".

Médias Le Conseil d'Etat vaudois est unanime contre l'initiative No Billag, a indiqué la présidente Nuria Gorrite. Elle a souligné l'importance des impacts dans le canton, notamment sur le site de l'EPFL.

Le gouvernement s'oppose de manière très claire à l'affaiblissement du service public, qui est nécessaire à la pluralité des médias. Il appelle à refuser "No Billag" qui sera soumise au peuple le 4 mars, a déclaré mardi Nuria Gorrite en réponse à une demande du Grand Conseil.

La présidente du gouvernement a insisté sur les fortes répercussions d'une acceptation éventuelle de l'initiative. L'implantation de la RTS sur le site de l'EPFL est "suspendue" au résultat du vote populaire, a-t-elle affirmé. Quelque 1500 emplois équivalent temps plein (ETP) dépendent de la RTS en Suisse romande.

Culture et sport touchés

Les impacts ne se limiteraient pas à ce gros projet au bord du lac. L'argent de la redevance nourrit aussi le monde de la culture ou du sport. Le festival de jazz de Montreux, Paléo ou Visions du Réel, entre autres, en bénéficient, comme l'Orchestre de chambre de Lausanne ou l'Orchestre de la Suisse romande.

Les médias régionaux pâtiraient aussi d'un "oui" à No Billag, a encore relevé Nuria Gorrite. Radios et télévisions privées seraient fortement touchées. Pour toutes ces raisons, le gouvernement souligne "son opposition unanime" à l'initiative.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...


Redevance radio-TV"No Billag": les radios et TV régionales mettent en garde leur public avant la votation"No Billag": les radios et TV régionales mettent en garde leur public avant la votation

Top