08.06.2018, 11:32

Après sa bonne course à Oslo, Lea Sprunger s'alignera sur 400 m haies à Genève

chargement
Lea Sprunger a retrouvé des couleurs à Oslo. Avant une autre bonne performance à Genève?

 08.06.2018, 11:32 Après sa bonne course à Oslo, Lea Sprunger s'alignera sur 400 m haies à Genève

Meeting Le meeting AthletiCA Genève s'annonce sous les meilleurs auspices samedi dès midi au stade du Bout-du-Monde. La présence de Lea Sprunger et de Mujinga Kambundji, conjuguée à une météo plutôt favorable, est gage de spectacle.

La Ginginoise Lea Sprunger, finaliste mondiale sur 400 m haies l'an dernier, a décidé vendredi matin de s'aligner sur sa discipline de prédilection dans la Cité de Calvin (course à 17h20). Elle hésitait à opter pour le 400 m plat.

La Bernoise Mujinga Kambundji, médaillée de bronze sur 60 m aux derniers Mondiaux en salle, sera quant à elle en lice sur la rectiligne (14h) ainsi que dans le relais 4x100 m (12h10). Sur une piste qui lui avait permis de s'approprier pour la première fois le record de Suisse du 100 m il y a quatre ans (11''33).

"Une superbe récompense"

"La seule présence d'une fille comme Lea constitue déjà une superbe récompense pour notre travail", lâche Pascal Thurnherr, directeur d'une manifestation dont le budget est de 100 000 francs. "Elle aurait pu disputer un meeting de la Ligue de diamant dimanche à Stockholm, où elle aurait touché une prime d'engagement. Mais elle a choisi de venir à Genève", se réjouit l'ancien sprinter, soulignant que son meeting n'offre aucune garantie financière aux athlètes engagés ("à une ou deux exceptions près sur toute l'histoire de la manifestation" glisse-t-il).

A lire aussi : Lea Sprunger: "Faire enfin décoller ma saison"

Le Genevois pensait que Lea Sprunger choisirait de disputer le 400 m samedi. "Sa course de jeudi soir à Oslo (ndlr: 4e en 55''07 sur 400 m haies) était bonne, mais pas totalement au point sur le plan technique", explique le coach de la Ginginoise, Laurent Meuwly. "Il faut battre le fer tant qu'il est chaud. Elle a besoin d'une course de plus sur 400 m haies avant une parenthèse sur le 400 plat (ndlr: le 16 juin à Berne en relais, puis le 1er juillet à La Chaux-de-Fonds). Cela permet aussi de simuler les conditions des Européens de Berlin, où elle devra disputer demi-finale et finale en l'espace de 48 heures", souligne le Fribourgeois.

Pascal Thurnherr sait parfaitement qu'il est difficile de planifier un chrono de tout premier plan. Mais il sait également que Mujinga Kambundji tient déjà la forme (11''17 à Doha en mai), et que la piste genevoise lui convient. "Mujinga n'était inscrite que sur le relais au départ. Elle a finalement décidé de courir également le 100 m. Là, il y a une attente. On peut rêver d'un record de Suisse", que la Bernoise avait amélioré pour la dernière fois lors des Mondiaux 2015 (11''07). "Elle est passée dans une autre dimension depuis son record de 2014. Mais elle est restée fidèle à notre meeting", ajoute-t-il, reconnaissant.

Un relais féminin en rodage

Lea Sprunger et Mujinga Kambundji ne seront pas les seules athlètes suisses de tout premier plan à fouler le tartan genevois. La Vaudoise Sarah Atcho, déjà qualifiée pour les Européens de Berlin, s'alignera ainsi sur le demi-tour de piste. Elle fera aussi partie d'un relais 4x100 m qui ne cesse de progresser. Le quatuor Del Ponte-Atcho-Kambundji-Kora, auteur de l'actuel record de Suisse (42''50) lors des Mondiaux 2017, effectuera ainsi une première sortie 2018 très attendue à moins de deux mois des championnats d'Europe. Salomé Kora et Ajla Del Ponte tenteront par ailleurs de titiller Mujinga Kambundji sur 100 m.

A noter également la présence de Christophe Lemaitre. Le Savoyard vient en voisin. Il n'affiche certes plus la forme qui lui avait notamment permis de décrocher le bronze sur 200 m aux Mondiaux 2011, en 19''80, ou le même métal sur la même distance aux JO 2016. Mais il a encore couru en 20''21 la saison dernière. Le 200 m messieurs (16h50) s'annonce du coup également prometteur. Avec pourquoi pas en invité de dernière minute le recordman de Suisse Alex Wilson (20''29 le week-end dernier).

ATS

Top