26.09.2017, 00:01  

De nouveaux noms inscrits au palmarès

Abonnés
chargement
Solal Calderon s’est imposé dimanche à Marchissy.

 25.09.2017, 23:37   De nouveaux noms inscrits au palmarès

Par spo

COURSE À PIED La 4e édition du Trophée de Marchissy fut marquée par une participation stable.

Après avoir terminé deux fois au pied du podium, le Genevois Solal Calderon a inscrit pour la première fois son nom au palmarès du Trophée de Marchissy, qui s’est couru dimanche sous une Météo radieuse. «C’est ma troisième participation consécutive, et je suis vraiment content d’avoir gagné aujourd’hui (ndlr: dimanche), réagissait le Genevois, âgé de 23 ans. C’est une...

Après avoir terminé deux fois au pied du podium, le Genevois Solal Calderon a inscrit pour la première fois son nom au palmarès du Trophée de Marchissy, qui s’est couru dimanche sous une Météo radieuse. «C’est ma troisième participation consécutive, et je suis vraiment content d’avoir gagné aujourd’hui (ndlr: dimanche), réagissait le Genevois, âgé de 23 ans. C’est une course qui se situe entre la route et le trail, ni trop roulante, ni trop montante. J’apprécie beaucoup ce profil.»

Outre le fait de terminer sur la plus haute marche du podium, Solal Calderon s’est payé le luxe d’améliorer son chrono de 1’37’’ par rapport à son temps de 2016, et même de 3’13’’ par rapport à celui de 2015.

Des nouvelles, mais pas des novices

Du côté féminin, les trois meilleures coureuses du jour prenaient pour la première fois part au Trophée de Marchissy. «C’est une bonne surprise, car je pensais qu’il y aurait beaucoup plus de portions sur route», commentait la gagnante, Yvona Jenc. Elle ajoutait aussitôt: «C’était aussi une belle bagarre, la deuxième n’était vraiment pas très loin derrière.» La deuxième, Anne Lene Odegaard, qualifiait cette course de belle découverte. «J’ai éprouvé beaucoup de plaisir, mais je suis partie trop vite. J’ai voulu la suivre. Elle était cependant un peu trop rapide pour moi», concédait la sociétaire de «La Foulée glandoise». A sa grande satisfaction, Aline Delachaux complétait le podium. «Je reviens de blessure et je suis rassurée d’avoir pu courir sans ressentir de douleurs, ce d’autant que le parcours est relativement casse-pattes», déclarait la Gimelane, ravie de sa troisième place.

La satisfaction était aussi de mise chez Léonard Pilloud. «Nous enregistrons exactement le même nombre de participants qu’en 2016, alors que cinq ou six courses se passaient ce même week-end. En contrôlant le parcours, j’ai d’ailleurs constaté que la LG Trail empruntait les mêmes sentiers que nous sur une distance d’environ deux kilomètres, en sens inverse. Heureusement que nos deux courses n’ont pas eu lieu le même jour!», concluait le chef technique du Trophée de Marchissy, qui n’aurait que très peu goûté de voir des coureurs entrer en collision! spo

résultats

Scratch hommes:

1. Solal Calderon, Genève, 51’12’’

2. Pedro Monteiro, Gland, 52’27’’

3. Tim Lloyd, Nyon, 52’39’’

Scratch femmes:

1. Yvona Jenc, Genève, 58’17’’

2. Anne Lene Odegaard, Gland, 58’48’’

3. Aline Delachaux, Gimel, 1h03’41’’


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top