11.01.2021, 17:27
Lecture: 5min

En 2021, Lea Sprunger ne se laissera pas freiner par le Covid

Premium
chargement
Lea Sprunger prépare sa dernière saison. Qu'elle souhaite brillante.

Athlétisme Pour sa dernière saison, la Ginginoise, spécialiste du 400 m haies, nourrit de grandes ambitions. Avec les Jeux olympiques de Tokyo en ligne de mire. Interview de l’athlète qui a vu sa préparation perturbée par un test positif au coronavirus.

Figure incontournable de l’athlétisme européen, la Ginginoise Lea Sprunger s’est distinguée en 2019 avec 4e place aux Championnats du monde de Doha. Après une saison 2020 bouleversée par la pandémie, elle fonce vers son grand et dernier objectif: les Jeux olympiques de Tokyo! Son objectif? Ramener une médaille pour clore en beauté une carrière qui a inspiré toute la nouvelle...

À lire aussi...

AthlétismeLea Sprunger: «C’est chouette d’avoir une telle concurrence»Lea Sprunger: «C’est chouette d’avoir une telle concurrence»

PARLONS VACANCESLea Sprunger: «En vacances, je lâche un peu»Lea Sprunger: «En vacances, je lâche un peu»

Destination Tokyo [10/13]Lea Sprunger: «C’est tentant d’aller ouvrir le frigo tout le temps»Lea Sprunger: «C’est tentant d’aller ouvrir le frigo tout le temps»

AthlétismeLea Sprunger: «J’arrêterai après les Jeux de Tokyo, en 2021»Lea Sprunger: «J’arrêterai après les Jeux de Tokyo, en 2021»

Top