09.06.2020, 05:00

Lea Sprunger: «Je suis impatiente de voir ce que cela va donner»

Premium
chargement
Lea Sprunger va profiter de cette première compétition de la saison pour tenter un pari inédit: adopter un rythme de treize foulées entre les obstacles.

Athlétisme Près de trois mois après le «black-out» provoqué par la pandémie, la Ginginoise de 30 ans va enfin pouvoir goûter à nouveau à la compétition, jeudi, à l’occasion des «Impossible Games» d’Oslo.

La cloche de la rentrée va enfin sonner pour Lea Sprunger. Jeudi, après de longues semaines empreintes d’incertitude, la Ginginoise sera en lice à Oslo à l’occasion des «Impossible Games» (20h sur RTS 2 et RTS Sport). Seule athlète hors pays nordiques conviée à l’événement avec sa compatriote Selina Büchel, la championne d’Europe du 400 m haies s’est confiée sur cette année pas comme les autres.

Lea Sprunger, quel sentiment vous anime à quelques jours de reprendre enfin le chemin...

À lire aussi...

repriseAthlétisme – «Impossible Games» à Oslo: Lea Sprunger sera en lice sur 300 m haiesAthlétisme – «Impossible Games» à Oslo: Lea Sprunger sera en lice sur 300 m haies

Destination Tokyo [10/13]Lea Sprunger: «C’est tentant d’aller ouvrir le frigo tout le temps»Lea Sprunger: «C’est tentant d’aller ouvrir le frigo tout le temps»

Top