23.09.2018, 19:55

Alinghi remporte un nouveau D35 Trophy

chargement
Déjà vainqueur de la compétition en 2007, 2008, 2009, 2013, 2014 et 2017, Alinghi s'est imposé cette année pour la 7e fois.

Voile Le voilier de Bertrand Demole, Ylliam – Comptoir Immobilier a remporté dimanche à Nyon le Grand Prix Realstone, présenté par le Musée du Léman. Alinghi, troisième de l’épreuve, remporte le classement général du D35 Trophy devant le vainqueur du jour.

Ultime rencontre de la saison 2018 du D35 Trophy, le Grand Prix Realstone a vu la victoire dimanche à Nyon d’Ylliam – Comptoir Immobilier. Le bateau barré par Bertrand Demole s’est imposé devant Swisscom. Troisième de cette dernière étape, l’Alinghi d’Ernesto Bertarelli remporte une nouvelle fois le classement final de l’épreuve.
 

Nous ne pensions pas avoir autant de difficultés à la rentrée. Quand on est derrière, c’est vraiment différent.
Ernesto Bertarelli skippeur d’Alinghi

Accueilli par la Société Nautique Nyonnaise, ce Grand Prix a connu une première journée compliquée vendredi avec aucune course disputée pour cause de vent trop soutenu. Si deux régates seulement ont pu être disputées samedi, le week-end s’est terminé dimanche dans de magnifiques conditions avec six manches disputées dans un vent forcissant jusqu’à 20 nœuds lors de la dernière régate.

La régularité récompensée

Bertrand Demole et son équipage, en véritable état de grâce, ont réalisé une dernière journée parfaite, terminant toujours premier ou deuxième, concluant leur saison de belle manière même si la victoire finale du championnat, mathématiquement possible avant l’épreuve, est revenue à Alinghi. Car si le vainqueur 2018 a vécu une deuxième partie de saison difficile, il s’est largement ressaisi pour ce Grand Prix de clôture en montant sur la troisième marche du podium derrière le Swisscom de Julien Monnier, vainqueurs de trois courses dimanche.

«Ça a encore été une très belle saison. Nous avons fait un beau résultat au Bol d’Or, et plusieurs bons Grand Prix. C’est la première fois que nous gagnons une épreuve en cinq ans de présence sur le circuit, s’est réjoui Bertrand Demole. C’est un beau cadeau pour notre tacticien Mathieu Richard, qui nous quitte pour devenir entraîneur à la Fédération Française. Ce qui est remarquable dans cette série, c’est que nous avons le couteau entre les dents sur l’eau, et que nous avons une relation amicale et décontractée dès que nous sommes à terre.»

L’écart rétrécit

Alinghi remporte ainsi sa septième victoire sur le D35 Trophy (2007, 2008, 2009, 2013, 2014, 2017, 2018), ce qui représente un véritable exploit. Cette saison a été moins aisée que l’an dernier, où le voilier d’Ernesto Bertarelli avait remporté sept des huit épreuves. En 2018, il n’en gagne que quatre sur huit. Une statistique qui démontre le niveau de la série et la progression de tous les équipages. Ainsi, Ylliam – Comptoir Immobilier, également deuxième en 2017, peut se féliciter de se rapprocher du vainqueur, qui ne le devance que de cinq points, contre quatorze l’an dernier.

«Cette saison était difficile, le niveau est très élevé comme toujours. Nous avons très bien commencé, en remportant tous les Grand Prix, et le Bol d’Or était magnifique et très disputé. Nous ne pensions pas avoir autant de difficultés à la rentrée, a confié Ernesto Bertarelli. Quand on est derrière, c’est vraiment différent. Nous avons dû faire un changement d’équipier suite à une blessure de Nils, et c’est compliqué de retrouver ses marques. Nous sommes contents de l’emporter, même si c’est un peu à l’arrache. Tous les bateaux peuvent s’illustrer, même ceux qui sont arrivés après nous dans la série.»

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top