23.08.2020, 16:00

Le Granbordenuy reste une affaire morgienne

Premium
chargement
Cette 52e édition de la régate populaire morgienne s'est déroulée dans des conditions météorologiques changeantes.

Voile La traditionnelle régate de monocoques en nocturne a souri aux voiliers de Club Nautique Morgien, son organisateur, qui ont trusté le podium samedi soir. Les airs ont quant à eux faibli en fin de course.

On aurait difficilement pu faire mieux pour tourner un film consacré à la voile lémanique ou simplement pour promouvoir sa pratique. Dans ce cadre superbe que les marins de la région morgienne ont rebaptisé la Baie des dieux, 32 monocoques ont pris samedi soir le départ d’une splendide 52e édition du Granbordenuy.

Cette traditionnelle régate nocturne envoie ses navigateurs tourner durant six heures sur un parcours triangulaire...

À lire aussi...

VoilePour sa dernière en Optimist, une Versoisienne s’illustre à domicilePour sa dernière en Optimist, une Versoisienne s’illustre à domicile

Voile5 Jours du Léman: une 28e édition complètement folle5 Jours du Léman: une 28e édition complètement folle

Voile5 jours du Léman: les 40 équipages se sont élancés5 jours du Léman: les 40 équipages se sont élancés

VoileLe tout nouveau «bijou» d’Alinghi a pris son envol sur le LémanLe tout nouveau «bijou» d’Alinghi a pris son envol sur le Léman

Top