08.12.2017, 00:01

Le retour de Iouri Podlatchikov

Abonnés
chargement
Iouri Podlatchikov.

 08.12.2017, 00:01 Le retour de Iouri Podlatchikov

Par ats

SNOWBOARD La saison débute véritablement ce week-end, sur le «pipe» de Copper Mountain.

Après un «galop d’essai» à Cardrona en septembre, la saison de half-pipe débute véritablement en cette fin de semaine à Copper Mountain dans le Colorado. Les quatre Suisses, dont Iouri Podlatchikov et Pat Burgener, seront de la partie avec des ambitions légitimes à un peu plus de deux mois du début des Jeux olympiques de Pyeongchang.

Cinquante degrés de différence. Le choc thermique est piquant. C’est pourtant ce qui s’est passé...

Après un «galop d’essai» à Cardrona en septembre, la saison de half-pipe débute véritablement en cette fin de semaine à Copper Mountain dans le Colorado. Les quatre Suisses, dont Iouri Podlatchikov et Pat Burgener, seront de la partie avec des ambitions légitimes à un peu plus de deux mois du début des Jeux olympiques de Pyeongchang.

Cinquante degrés de différence. Le choc thermique est piquant. C’est pourtant ce qui s’est passé pour une partie de la délégation suisse de snowboard. Des plages du Costa Rica aux sommets du Colorado à plus de 3000 m d’altitude, le contraste se veut aussi logique que saisissant. Comme il n’y avait pas de neige à Copper Mountain, les Suisses ont décidé de se rendre au Costa Rica pour surfer et varier l’entraînement. Ce n’est que depuis mardi qu’ils ont pu se lancer dans le pipe. L’entraînement à Saas Fee fut intense cet automne. Sous la direction de l’entraîneur Pepe Regazzi, les riders helvétiques ont pu bosser dans un pipe conçu par le maître Jeremy Carpenter.

Si Copper Mountain est une étape essentielle de la Coupe du monde, c’est parce qu’elle marque le début des sélections américaines pour les JO et que la crème du snowboard se déplace dans le Colorado. L’occasion de voir donc Shaun White et Iouri Podladtchikov, les derniers champions olympiques, ainsi que leurs principaux rivaux pour le titre en Corée du Sud.

Le retour d’I-Pod peut sembler surprenant. Le 11 mars dernier lors de la troisième manche des finales des Championnats du monde à la Sierra Nevada, le Zurichois avait subi une rupture des ligaments du genou droit. Neuf mois plus tard le revoilà au départ d’une épreuve de Coupe du monde. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top