03.09.2018, 17:25
Lecture: 8min

«Quand on voit les gens lancer des figures, on se dit qu’on doit en être capables aussi»

Premium
chargement
Jean-Paul Mercier fait partie des meilleurs street workers du pays. Pour l'an prochain, il rêve de prendre part aux Championnats du Monde.

Street workout À Etoy, le parc réservé au street workout fêtait sa première compétition dimanche. Rencontre avec les membres de «Blunit», qui rêvent d’accueillir les Championnats suisses au même endroit l’an prochain.

Casquette vissée sur le crâne et gros pull remonté sur la tête. Jean-Paul Mercier est longtemps resté dans sa bulle, dimanche après-midi à Etoy, lors de la première compétition de street workout – discipline sportive de rue, mêlant gymnastique et musculation. L’habitant de Buchillon s’est finalement classé quatrième dans «son jardin».

Une performance remarquable quand on sait qu’il a découvert ce sport il y a un peu plus d’un an. «La première fois que je suis venu dans ce parc, c’était le 7 du...

À lire aussi...

Sport urbainTout ce qu'il faut savoir avant de commencer le street workoutTout ce qu'il faut savoir avant de commencer le street workout

Comment commencer le street work out

Cette musculation en plein ai n'a jamais eu autant la cote. On vous dit tout sur le street workout et comment débuter.

  08.08.2017 10:00
Premium

Top