22.09.2020, 19:30
Lecture: 6min

Nils Palmieri: «La Solitaire, c’est un ascenseur émotionnel continu»

Premium
chargement
Nils Palmieri peut s'estimer satisfait. Pour sa première Solitaire du Figaro, il finit entouré par certains cadors de la classe.

Voile Après l’annulation de la quatrième et dernière étape de la Solitaire du Figaro, Nils Palmieri revient sur sa première grande compétition à la barre du Figaro III de TeamWork, conclue à une belle 18e place.

Seul représentant helvétique à s’élancer au départ de l’éprouvante Solitaire du Figaro, le membre du Club nautique de Versoix, Nils Palmieri, avait fort à faire pour sa première dans cette course de légende, qui a révélé bon nombre de grands noms de la voile ces dernières années. Mais le skipper de La Tour-de-Peilz ne s’est pas laissé impressionner.

Après un peu plus de dix jours et quelques heures en mer – et une dernière étape annulée, faute de vent –, il s’est classé 18e, à quelques minutes...

À lire aussi...

VoileWeek-end parfait pour une Versoisienne au large de NyonWeek-end parfait pour une Versoisienne au large de Nyon

VoileLes marins suisses se dévoilent sous l’objectif de Jean-Guy PythonLes marins suisses se dévoilent sous l’objectif de Jean-Guy Python

VoileCes marins du cru visent un illustre recordCes marins du cru visent un illustre record

VoileVirtual Regatta, ou l’art d'e-naviguer quand les marins sont confinésVirtual Regatta, ou l’art d'e-naviguer quand les marins sont confinés

VoileNils Palmieri reprend la barre du Figaro de Justine MettrauxNils Palmieri reprend la barre du Figaro de Justine Mettraux

Top