07.08.2017, 00:01  

Un nouveau succès radieux

Abonnés
chargement
Daniel Besse lève les bras, il remporte la distance olympique.

 06.08.2017, 23:04   Un nouveau succès radieux

TRIATHLON La 29e édition du Triathlon de Nyon a fait le plein de bonne humeur et de bons résultats, ce week-end à Colovray.

valérie durussel

sports@lacote.ch

Les sourires et le plaisir se sont affichés sur le visage des 2266 athlètes qui ont pris part, ce week-end, au 29e triathlon de Nyon. Pour les plus affûtés, le titre de champion de Suisse était en ligne de mire dans de nombreuses catégories.

La surprise était de la partie pour l’épreuve masculine, puisque Daniel Besse, vainqueur à Nyon...

valérie durussel

sports@lacote.ch

Les sourires et le plaisir se sont affichés sur le visage des 2266 athlètes qui ont pris part, ce week-end, au 29e triathlon de Nyon. Pour les plus affûtés, le titre de champion de Suisse était en ligne de mire dans de nombreuses catégories.

La surprise était de la partie pour l’épreuve masculine, puisque Daniel Besse, vainqueur à Nyon l’an passé, a défendu son titre de la meilleure des manières. Le Romand s’est imposé avec une large avance sur son adversaire. «A un moment, j’ai cru être deuxième, car j’ai été dépassé, mais ce n’était pas un concurrent de ma catégorie. Mes amis au bord du parcours m’ont annoncé que j’avais une large avance, ça m’a permis de gérer ma course», souriait l’Ecublanais Daniel Besse, champion de Suisse en 2h09’38.

Lac capricieux

La catégorie Pro League a, quant à elle, vu pour la sixième fois en autant de participations, le sacre de Sven Riederer en 1h00’17, malgré les vagues du Léman qui ont accentué le niveau de difficulté de la première étape des courses. «C’était dur dans l’eau, mais j’ai réussi à partir avec le premier groupe au vélo. Le rythme était soutenu, du coup on en a perdu en route et j’ai ensuite attaqué sur la fin, avant de partir à la course, commentait Sven Riederer. C’était plus difficile que d’habitude, puisque je ne m’entraîne plus trop pour les courtes distances.»

Chez les dames, la déception était quelque peu perceptible chez la Genevoise d’origine anglaise Imogen Simmonds, qui franchissait première la ligne d’arrivée en Pro League en 1h08’42 et devait voir sa poursuivante Lisa-Maria Berger sacrée championne de Suisse en 1h08’51. «C’est frustrant de ne pas pouvoir avoir ce titre, alors que j’ai grandi en Suisse et que je suis en train d’être naturalisée et que j’ai failli me noyer avec les vagues. Je pourrai me battre pour le titre l’an prochain», souriait-elle.

Paratriathlon en 2018?

Sur les traces des champions, les familles et les amateurs de tous les âges et tous les niveaux ont dépassé leurs limites et ont goûté à cette discipline olympique. Pour faire tomber les barrières et limiter les craintes, la toute nouvelle catégorie découverte, tout comme la catégorie famille, se courait sans classement final. «C’est un bon moyen de faire une activité en famille, on souffre ensemble et on travaille tous en équipe. Ça permet d’apprendre à gérer le stress et les émotions, ce qui est utile pour l’école», évaluait le Fribourgeois Pierre Romanens, qui a participé pour la quatrième fois au Triathlon de Nyon, avec sa femme Christelle et ses enfants Marie, 10 ans , et Hugo, 8 ans.

Le succès de cette 29e édition s’est mesuré aux 166 novices venus profiter du triathlon nyonnais pour tenter à leur tour les 13,2 km de triple effort dans la catégorie découverte. Avec la 30e édition en ligne de mire, le comité foisonne déjà d’idées et d’ambitions pour fêter cet anniversaire comme il se doit. «Nous souhaitons rester un rendez-vous populaire, même si nous avons aussi des champions. Nous avons déjà plein d’idées pour l’an prochain et nous espérons pouvoir à nouveau accueillir de l’international et ouvrir l’épreuve aux paratriathlètes, c’est quelque chose que l’on souhaite mettre en place dans les prochaines années, pour être vraiment ouverts à tous les niveaux», concluait le président du comité d’organisation, Yannick Grivel.

résultats

Pro league hommes:

1. Riederer Sven 1h00’17

2. Salvisberg Florin 1h00’20

3. Studer Max 1h00‘46

Pro league dames:

1. Berger Lisa-Maria 1h08’51

2. Baumann Sara 1h11’49

3. Gmür Désirée 1h15’20

Distance olympique hommes:

1. Besse Daniel 2 h09’38

2. Engelhardt Adriano 2h13’00

3. Dutli Fabian 2h13‘59

Distance olympique femmes:

1. Benz Sandrine 2h29’11

2. Wagner Desiree 2h29’27

3. Gambaro Gessica 2h30‘37


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top