//
 03.07.2019, 10:09

Une Solitaire au goût d’inachevé pour Justine Mettraux

Premium
chargement
Lors des quatre étapes au programme, Justine Mettraux a passé plus de 14 jours à bord de TeamWork avant de conclure son périple à Dieppe.

Voile Après quatre étapes éprouvantes, Justine Mettraux est parvenue à ses fins, mercredi dernier, sur la Solitaire Urgo le Figaro. Pas totalement satisfaite de sa 18e place, elle tire le bilan de ses deux semaines de navigation.

Une petite semaine après avoir bouclé au 18e rang sa troisième Solitaire Urgo le Figaro, Justine Mettraux reste encore sur sa faim. «Ça reste un résultat correct mais je suis mécontente de ma manière de naviguer sur les dernières étapes», glisse la Versoisienne.

Perfectionniste, la skipper de TeamWork, qui visait un top 10, sait qu’elle n’a pas toujours pris les bonnes décisions. «J’ai même souvent eu l’impression de faire des choix à l’envers,...

À lire aussi...

VoileSolitaire: Justine Mettraux face au grand défi de sa saisonSolitaire: Justine Mettraux face au grand défi de sa saison

VoileJustine Mettraux: «Le Vendée Globe, c’est le défi ultime»Justine Mettraux: «Le Vendée Globe, c’est le défi ultime»

Top