04.10.2017, 17:24  

Les filles du Nyon Basket féminin à l'aise

Abonnés
chargement
Seul couac de la soirée pour Nyon: la sortie sur blessure d’Aurélie Girardet, touchée au genou.

 04.10.2017, 17:24   Les filles du Nyon Basket féminin à l'aise

Coupe de Suisse Avec beaucoup de sérieux, Nyon Basket Féminin a facilement éliminé UGS mardi en 16es de finale de Coupe de Suisse (31-96).

Jouer un match de Coupe de Suisse en semaine n’est pas simple en soi. Coincée entre deux rencontres de championnat, la préparation d’une telle partie est forcément de courte durée. Et puis, ce qui caractérise la Coupe, c’est qu’elle est faite de surprises. Se devant de gagner ce match face à une équipe d’UGS évoluant dans une ligue inférieure, les Nyonnaises n’ont laissé aucune place au coup de théâtre. Consciencieuses, elles ont...

Jouer un match de Coupe de Suisse en semaine n’est pas simple en soi. Coincée entre deux rencontres de championnat, la préparation d’une telle partie est forcément de courte durée. Et puis, ce qui caractérise la Coupe, c’est qu’elle est faite de surprises. Se devant de gagner ce match face à une équipe d’UGS évoluant dans une ligue inférieure, les Nyonnaises n’ont laissé aucune place au coup de théâtre. Consciencieuses, elles ont évité de passer une soirée inutilement compliquée en s’imposant avec une marge de 65 points (31-96).

Studer contre le monde

Sérieuses dès les premières minutes, les joueuses de Fran León creusaient rapidement un petit écart. Durant le premier quart-temps, Pauline Bonacorsi scorait à de multiples reprises. En plus d’un travail offensif de remontée de balle, la Nyonnaise s’employait dans un duel permanent avec Dorothée Studer, la meneuse adverse. L’internationale suisse, à la technique spectaculaire, constituait le seul danger d’UGS dans les phases de construction. Souvent, les Nyonnaises réussissaient à marquer toutes ses solutions de passe, rendant toute attaque genevoise improductive.

Entrée en cours de premier quart-temps, Aminata Mbaye distribuait de bonnes balles dans la raquette et n’hésitait pas à prendre sa chance à trois points. Cet allant d’audace permettait à Nyon d’amplifier un avantage déjà acquis. «On a réussi à marquer beaucoup de trois points. Ces tirs viennent du fait que l’on a bien bougé le ballon et que l’on a bien trouvé les espaces», valorisait Fran León.

L’écart passait de +11 à +31 durant le deuxième quart-temps. Seul bémol de la première mi-temps, et pas des moindres, la blessure au genou de la capitaine Aurélie Girardet, qui refroidissait d’un coup l’ambiance dans la salle du Corbusier.

«Un grand entraînement»

Par la suite, les Nyonnaises continuaient de fonctionner à plein régime. «Gagner avec autant d’écart, ce n’est pas forcément plus relax parce que notre coach nous demande de garder tout le temps la même intensité. Au contraire, c’est peut-être plus difficile parce que l’on est plus fatiguées», analysait Pauline Bonacorsi.

Des propos confirmés par le coach lui-même: «On n’a pas le droit de se relaxer une seconde. Des fois, tu gagnes par 30 ou 40 points, tu regardes le score, ton niveau baisse, et tu ne travailles pas bien. Tu perds 20 minutes de travail, alors que ces 20 minutes sont très importantes pour la suite», expliquait Fran León.


"On n’a pas le droit de se relaxer une seconde."


Infiniment supérieures (+31 à l’amorce du dernier partiel), les joueuses de La Côte profitaient des dernières minutes pour répéter leurs gammes. «On a un peu tout entraîné, notamment la défense de zone et individuelle. C’est comme un grand entraînement intense» commentait Pauline  Bonacorsi. Intraitables en défense dans le dernier quart-temps, les Vaudoises ne concédaient pas le moindre point. Les récupérations de balles dans leur camp donnaient lieu à des contre-attaques à répétition qui aggravaient un score au final anecdotique.

Qualifié pour les 8es de finale, Nyon a déjà le regard tourné sur le déplacement qui l’attend à Sion dimanche. Cette rencontre sera assurément d’un autre calibre. Encore une fois, l’enjeu sera de garder un rythme continu durant toute la partie.

Elias BAILLIF

UGS - Nyon Basket Féminin 31-96 (10-21 9-29 12-24 0-22)

Coupe de suisse feminine - Seizième de finale

UGS: Kulvik, Vilanova, Vogt, Sechaud, Bohlen, Ducommun, Naesler, Zbinden, Holzer, Studer, J. Lomholt, C. Lomholt.

Entraîneur: Homar Ndoye.

Nyon Basket Féminin: Duran, Sinner, Al Barqua, Bonacorsi, Marin, Girardet, Mbaye, Rosset, Tharin, Blanchard.

Entraîneur: Francisco León Sedano.

Notes: salle Le Corbusier, Genève.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

BASKETBALLLe Nyon Basket Féminin, maître du rythme, s’impose à BlonayLe Nyon Basket Féminin, maître du rythme, s’impose à Blonay

Top