Cyclisme – Mondiaux: Alaphilippe garde son titre

Julian Alaphilippe a conservé son titre de champion du monde, à Louvain (BEL). Le Français de 29 ans s’est imposé en solitaire après une attaque décisive à 17 kilomètres de l’arrivée. Côté suisse, Stefan Küng fut le dernier à accompagner les meilleurs.
26 sept. 2021, 18:29
/ Màj. le 26 sept. 2021 à 19:01
Julian Alaphilippe l'a emporté en solitaire après une attaque décisive.

Il a douché l’enthousiasme du public belge ! Julian Alaphilippe a conservé son titre de champion du monde, dimanche, à Louvain (BEL), en terre flandrienne.

A lire aussi : Cyclisme: Elisa Balsamo championne du monde, Elise Chabbey et Sina Frei dans le groupe de tête

Le Français, 29 ans, s’est imposé en solitaire après une attaque décisive à 17 kilomètres de l’arrivée. Il est le premier Français à conquérir deux titres depuis le premier championnat du monde, en 1927.

Le Néerlandais Dylan van Baarle a pris la deuxième place, à une trentaine de secondes, devant le Danois Michael Valgren et le Belge Jasper Stuyven.

Devant une foule immense, présente tout au long du parcours de 268,3 kilomètres entre Anvers et Louvain, Alaphilippe a signé la dixième victoire française dans l’épreuve-phare des Mondiaux.

Derrière le tenant du titre, un quatuor (Powless, Valgren, Stuyven, van Baarle) a lâché du lest, alors que van Aert est resté aux côtés de ses grands rivaux, le Néerlandais Mathieu van der Poel et l’Italien Sonny Colbrelli, le récent champion d’Europe, qui s’est classé finalement 10e.

Côté suisse, Stefan Küng fut le dernier à accompagner les meilleurs jusqu’à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée. Il s’est classé au 41e rang, à plus de 6 minutes. Pour Marc Hirschi, la course s’est rapidement arrêtée, sur une chute. Le Bernois souffre de grandes égratignures aux genoux et aux coudes. La voiture technique de la Suisse ne l’a pas vu sur le bord de la route et il n’a pu repartir, car son vélo était inutilisable.