26.05.2020, 17:00

Ali Gökok, «moteur» de l’US Terre Sainte depuis 15 ans

Premium
chargement
Le temps d'une photo, Ali Gökok a pris la pose dans les gradins des Rojalets. Une place qu'il préfère éviter les jours de match.

Football Grand manitou du club des Rojalets depuis 2005, Ali Gökok, 67 ans, aurait dû laisser sa place de président lors de l’assemblée générale prévue en mars. Cet événement ayant été repoussé en raison du coronavirus, il va assurer la présidence jusqu’à la fin de l’année.

Depuis quinze ans, à chaque match de la première équipe aux Rojalets, Ali Gökok fait les cent pas derrière les buts, près de la buvette. Mais si le président de l’US Terre Sainte vit toutes les parties à cette même place, ce n’est pas par superstition ou pour filer remonter les bretelles de ses troupes dans les vestiaires à la mi-temps. «En quinze ans, je ne l’ai fait qu’une fois, lors d’un match de la «deux». On...

À lire aussi...

FootballPied du Jura, Genolier-Begnins et Terre Sainte sauvés par le coronavirusPied du Jura, Genolier-Begnins et Terre Sainte sauvés par le coronavirus

Première liguePour l’US Terre Sainte, l’heure n’est plus aux théoriesPour l’US Terre Sainte, l’heure n’est plus aux théories

FootballPotins de Jo Labuvette: Crans perd son capitaine, ça bouge à Terre SaintePotins de Jo Labuvette: Crans perd son capitaine, ça bouge à Terre Sainte

FutsalLa saison de futsal a débuté pour Terre Sainte et GlandLa saison de futsal a débuté pour Terre Sainte et Gland

Top