13.07.2018, 15:14

Coupe du monde 2018: les finalistes poste par poste à la loupe

chargement
La France est favorite, mais la Croatie fait un excellent parcours dans cette Coupe du monde.

Comparaison Un match pour la gloire et l'histoire. Comparons poste par poste les équipes alignées en 4-2-3-1. Toutes deux sont cohérentes et solides, disposant d'armes fatales en attaque.

Lloris vs Subasic

Les deux portiers de cette finale ont de nombreuses similitudes. Déjà parce qu'ils ont été des acteurs majeurs dans le parcours de leur équipe. Lloris, parfois critiqué car pas toujours au niveau en club (cette saison notamment), est tout de même un des meilleurs portiers du monde. Explosif sur sa ligne, le capitaine transmet son calme aux Bleus. C'est moins le cas de Subasic, capable de sortir de grands matchs mais capable aussi de passer complètement à travers.

 

 

Pavard vs Vrsajlko

Une surprise et une confirmation. Pavard, l'invité surprise de ce Mondial, transpire la générosité dans l'effort propre à la Bundesliga. Vrsajlko, annoncé à ses débuts comme un prodige, a eu besoin de temps. Très dur sur l'homme, il participe aussi régulièrement, comme son homologue français, aux actions offensives de la Croatie, avec une réelle qualité de centre.

 

 

Varane vs Lovren

Le Français acquiert peu à peu la dimension des plus grands. Le colosse n'est pas maladroit avec les pieds, tandis que Lovren ressemble plus à un stoppeur à l'ancienne, intransigeant dans les duels mais pas forcément à l'aise à la relance.

 

 

Umtiti vs Vida

Là encore, deux forces de la nature avec un avantage technique pour Umtiti. Mais Vida, qui semble être plus limité et qui a souffert contre l'Angleterre en demi-finale, compense largement ses lacunes avec un engagement de tous les instants.

Hernandez vs Strinic

Hernandez a une mission: bloquer son couloir. Le latéral de l'Atletico se découvre toutefois quelques aptitudes dans le jeu offensif, mais pas autant que Strinic qui, comme Vrsajlko, est à son affaire quand il chevauche vers l'avant. Mais le Milanais s'est blessé contre les Anglais et pourrait être remplacé par un Josip Pivaric qui n'offre de loin pas les mêmes garanties.

 

 

Pogba vs Rakitic

Deux surdoués, pas de doute. Deux fins techniciens, deux hommes capables de faire les différences. Mais une différence majeure les sépare: Pogba peut, de par son physique, se projeter balle au pied et créer des brèches tandis que Rakitic sait maîtriser les rythmes tout en se faisant oublier pour mieux surgir dans la zone de vérité.

 

 

Kante vs Brozovic

Le Français est une des stars de ce jeu et sa qualité à la récupération, son aptitude à remporter les duels et à garantir les équilibres, en font le No 1 mondial au poste de sentinelle. Plus discret mais plus agile en phase offensive, Brozovic est en équipe nationale comme il est avec l'Inter: un «team player» au service du collectif.

 

 

Mbappé vs Rebic

Mbappé était attendu et a répondu présent, Rebic était un quasi-inconnu (sauf pour les assidus de Bundesliga) et sera une des principales révélations du tournoi. Vitesse, explosivité et technique hallucinante du côté du Français, abnégation totale pour le Croate qui brille durant ce Mondial par sa faculté à faire le bon choix et le bon geste au bon moment. Les deux latéraux adverses qui devront les contenir vont souffrir.

 

 

Griezmann vs Modric

Un ton en dessous de ce que l'on espérait, Griezmann n'en reste pas moins le leader de l'attaque française, que ce soit à la construction, à la finition ou alors à la passe décisive. En une touche de balle, le Bleu peut faire sauter n'importe quel verrou. Modric, lui, est probablement un des plus grands artistes qu'ait jamais enfantés ce jeu. Le Croate, armé de sa volonté et de sa technique, sait tout faire.

 

 

Matuidi vs Perisic

Matuidi, utilisé un peu à contre-emploi avec son profil défensif, connaît ses limites et ne fait pas de chichi. Le Français n'en est que plus dangereux car son volume de course et son jeu simple, en une ou deux touches de balle, sont très intéressants pour mener les contre-attaques. Et il apporte à tout le dispositif un bel équilibre de par son travail à la récupération ou en couverture. Perisic est lui un attaquant pur, toujours le but adverse dans un coin de tête, et peut tout à fait faire les différences tout seul ou alors faire briller ses partenaires par son sens de la dernière passe.

 

 

Giroud vs Mandzukic

Giroud est un pivot, un point d'appui dont le rôle est ingrat, surtout dans le système actuel de l'équipe de France. L'avant-centre, souvent esseulé, doit aller au charbon, déclencher le premier pressing et, si possible, terminer les actions. Le Français n'a pas encore marqué et cette situation est toujours dure à vivre pour un attaquant. Mandzukic, lui, est en pleine euphorie après avoir été le héros de la demi-finale. Le Croate de la Juve est peut-être l'attaquant le plus polyvalent au monde à ce niveau, pouvant provoquer en jouant dans un couloir ou alors se muer en passeur décisif, en combattant du jeu aérien et en renard des surfaces.

 

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

DéclarationsCoupe du monde 2018: Griezmann répond aux critiques des Belges sur le jeu des BleusCoupe du monde 2018: Griezmann répond aux critiques des Belges sur le jeu des Bleus

BronzeCoupe du monde 2018: la petite finale a-t-elle vraiment un intérêt?Coupe du monde 2018: la petite finale a-t-elle vraiment un intérêt?

live
footballCoupe du monde 2018: revivez ici la journée du 12 juilletCoupe du monde 2018: revivez ici la journée du 12 juillet

DécaléCoupe du monde 2018: ça ne s'est pas passé sur le terrain, mais on vous le dit quand mêmeCoupe du monde 2018: ça ne s'est pas passé sur le terrain, mais on vous le dit quand même

Top