Grands, taquins et inséparables

chargement

FRERES D'ARMES (3/4) Foot, boulot: Julien et Greg Jemmely partagent tout, sauf leurs copines.

Par DOMINIQUE MONTANGERO
  30.12.2014, 00:01
Julien et Greg sont parmi les joueurs emblématiques de Genolier-Begnins. Le premier est même actif au sein du comité du club. 

   MICHEL PERRET

Leur physique de déména geurs, très éloigné du frêle volatile symbole de Genolier-Begnins, fait des frères Jemmely - Julien (199 centimètres) et Greg (deux cen timètres de moins) - les deux in contestables piliers des "cana ri". En se marrant, Greg lâche: " Notre physique est une énigme car personne dans la famille n'est très grand. Ce sont peut-être les vertus de la viande de cheval. "

Le ton est donné. Les deux ro bustes gaillards n'aiment pas que la viande et le football. Ils ont l'un et l'autre le sens de l'hu mour et aiment plaisanter. Dans la foulée, lorsqu'on leur demande qui leur a transmis la passion pour le football, les joyeux drilles répondent en choeur et un brin moqueurs. " Notre papa. C'était un super-joueur de quatrième ligue. Il nous emmenait à la Pontaise. "

 

De Begnins à Lausanne: parcours parallèles

 

Un stade que les deux frères ont retrouvé, quelques années plus tard, pour y effectuer la majeure partie de leur formation. " Enfants de Begnins, nous avons, logiquement, commencé le football à Genolier-Begnins ", explique Julien, l'aîné, âgé de vingt-sept ans. Puis, j'ai rejoint l'équipe des M14 de Team Vaud. " La voie était tracée et, un an plus tard, Greg, son cadet de quatorze mois, a pris, lui aussi, la direction de Lausanne. " J'ai suivi toute la filière de Team Vaud, des M14 jusqu'aux M18. Mon frère et moi accomplissions notre scolarité dans le sport-études lausannois ."

L'un et l'autre ont gravi tous les échelons - M14, M16 et M18 - mais, à partir de là, leurs carrières ont pris des directions différentes. " J'ai évolué une demi-saison avec Malley en 1re ligue puis, je suis parti, également en 1re ligue, au Stade Nyonnais ", confie Ju lien. Sous les ordres d'Arpad Soos puis de Christian Zermatten, il a marqué des buts, disputé les fi nales de promotion face à Bi enne et reçu des offres d'Allemagne.

Alors que tout rigolait pour Julien, son frère quittait le Team Vaud. " Au terme des M18, j'ai été recalé et j'ai décidé de revenir dans le club de mes débuts. J'ai évolué en A inters et commencé mon apprentissage de cuisinier ", se rappelle Greg, sans la moindre pointe d'amertume.

 

L'Allemagne puis les retrouvailles

 

Après quelques touches avec Hertha Berlin, Julien a pris la direction de Kaiserslautern, club dans lequel il a évolué, durant deux ans, avec l'équipe réserve en Oberliga, quatrième division allemande. Au terme de cette ex périence enrichissante, il est rentré en Suisse, a tiré un trait sur une carrière de footballeur pour travailler à Nyon, en compagnie de son frère, dans la boucherie fondée par son grand-père. " Nos rôles sont bien définis , confie Ju lien. Avec mon père, on s'occupe de la partie boucherie alors que mon frère et ma mère gèrent la partie traiteur ."

Réunis au travail, ils se sont également retrouvés, tout naturel lement, disent-ils, sous le maillot de GB, club de leurs débuts. Ils habitent aujourd'hui, qui plus est, à dix mètres l'un de l'autre, vivent une relation fusionnelle et disent tout partager, sauf leurs copines. Une association réussie qui, malgré leur légendaire sens de l'humour, ne fait pas rire leurs adversaires. Tour de contrôle de l'entre-jeu, Greg s'érige comme une montagne infranchissable pendant que Julien inscrit des buts à la pelle.

 

"Wapiti", droit au but

 

Sacré meilleur buteur de 2 e ligue avec trente et une réussites , l'an dernier, il est bien parti pour réussir le doublé. " Avec quinze buts inscrits à mi-saison, je suis dans les temps ", lâche "Wapiti". Un surnom qui lui a été donné pour avoir, lors de chacun de ses buts, placé ses mains comme les cornes du cervidé vendu dans la boucherie familiale.

 

"GREG, UN MAUVAIS PERDANT A LA PUISSANCE DIX"

 

LES YEUX DANS LES YEUX

Sa principale qualité?

Julien Jemmely: Il en possède tellement (rires) . Mais c'est surtout un meneur, quelqu'un qui a la faculté de rassembler.

Greg Jemmely: Il est travailleur, dans la vie comme sur le terrain.

Son principal défaut?

G.J: C'est un adepte du proverbe "Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais".

J.J: Son caractère de cochon, c'est une vraie sale tronche.

Le plus studieux?

G.J:(Sans la moindre hésitation) En tous les cas, ce n'est pas moi (Julien sourit) .

Le plus fêtard?

J.J: Là, il n'y a pas photo, c'est Greg.

G.J: L'apprentissage de cuisinier m'a endurci dans le domaine de la fête...

Le plus mauvais perdant?

G.J: Julien n'aime pas perdre mais il n'est pas un mauvais perdant.

J.J: Greg est un mauvais perdant à la puissance dix. Cela va avec son caractère.

Le plus dépensier?

Ensemble: On est les deux très raisonnables. Nos parents nous ont inculqué la valeur de l'argent.

Quelle qualité lui enviez-vous?

J.J: Son don pour la cuisine et tout son savoir dans ce domaine.

G.J: Sa facilité d'entrer en contact avec les gens.

Votre plus grande crasse à son égard?

G.J: On buvait un verre à Nyon avec des potes et Julien est parti à Gland. Lorsque je l'ai appelé pour savoir où le rejoindre, il m'a dit qu'il était au "Flirt" et je suis allé l'y rejoindre. Je l'ai cherché dans tous les recoins du cabaret, parmi des demoiselles très peu vêtues, alors qu'il était au bowling.

J.J:(Entre deux éclats de rire) Greg ne m'a rien fait qui ne sorte de l'ordinaire. DM


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

tableauLe calendrier et les résultats de l’Euro 2021 en un coup d’oeilLe calendrier et les résultats de l’Euro 2021 en un coup d’oeil

live
Euro 2021Au cœur de l'Euro: toutes les nouvelles du vendredi 18 juinAu cœur de l'Euro: toutes les nouvelles du vendredi 18 juin

live
FootballAu cœur de l’Euro: toutes les nouvelles du jeudi 17 juinAu cœur de l’Euro: toutes les nouvelles du jeudi 17 juin

SilenceEuro 2021: Petkovic esquive la presse après la défaite contre l’ItalieEuro 2021: Petkovic esquive la presse après la défaite contre l’Italie

FootballFC Lonay: une promotion actée avant même de jouerFC Lonay: une promotion actée avant même de jouer

La fulgurante ascension du FC Lonay

Ce week-end, toutes les équipes de 3e ligue seront sur le pont. A Lonay, on se réjouit de la promotion en 2e ligue,...

  17.06.2021 16:00
Premium

Top