Le Lausanne-Sport s’est trouvé un leader

chargement

Challenge League Présenté vendredi, Christian Schneuwly est appelé à faire bénéficier de son expérience Lausanne. Les Vaudois ont beaucoup d’attentes.

 09.08.2019, 15:09
Christian Schneuwly débarque à Lausanne dans un club ambitieux.

C’était un coup à faire, le Lausanne-Sport y est parvenu. En signant Christian Schneuwly, le club vaudois a affirmé toujours plus ses ambitions de remontée. Avec un apport concret sur le terrain, mais pas seulement. «Le joueur est déjà très connu, mais il gagne à l’être encore plus en tant que personnalité, l’a présenté le directeur sportif Pablo Iglesias. Son expérience et son exemplarité sont des réels plus pour un projet ambitieux comme celui du LS.»

Les Lausannois sont fiers de leur recrue. Ils y croient dur comme fer. Schneuwly et ses plus de 300 matches de Super League (entre Young Boys, Thoune, Zurich et Lucerne) doivent consolider l’équipe de Giorgio Contini. «J’avais envie d’avoir encore un joueur d’expérience pour le groupe, se félicite l’entraîneur. C’est un gars humble, qui connaît bien les vestiaires. Sur le terrain, je n’ai pas de doute qu’il s’adaptera à nos besoins, vu sa polyvalence. Même si c’est clair que c’est à un poste de 8-10 que je l’imagine le plus si l’on regarde le système actuel.»

Le Fribourgeois sera d’ailleurs dans le groupe lausannois qui défiera Kriens samedi à la Pontaise, seulement dix jours après sa résiliation de contrat à Lucerne.

Premiers contacts avec le LS

Un choix qui a surpris, alors qu’il venait de marquer en Coupe d’Europe contre Klasnik. Un dernier but en guise d’au revoir. Le principal concerné avait ses raisons: «J’ai beaucoup parlé avec les dirigeants, déjà l’année passée. Ils m’avaient fait comprendre que j’aurais moins de temps de jeu, décrit Schneuwly. Je n’avais aucune rancune, mais j’ai finalement dû choisir pour moi-même. Je veux avoir un rôle important dans une équipe.»

Avait-il anticipé ce mouvement avant même de quitter Lucerne? «Non, je n’avais aucun contact, coupe-t-il. Je voulais un départ correct. Mais Lausanne a été le premier club à me contacter.»

Et il a été séduit. «Le projet est fantastique, j’ai senti qu’on me voulait vraiment.» Le hasard fait bien les choses. Schneuwly, qui souhaitait revenir près de sa région d’origine, aime le club. «Je le suis depuis que j’ai dix ans, je me souviens de la finale de Coupe de 1998 contre Saint-Gall (victoire aux tirs au but de Lausanne).»

Ce jour-là, le Giorgio Contini joueur était resté sur le banc. Ce que ne devrait pas trop connaître Schneuwly à la Pontaise.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

live
En directAu cœur de l’Euro: les règles de la phase finale à connaîtreAu cœur de l’Euro: les règles de la phase finale à connaître

live
FootballAu cœur de l’Euro: toutes les nouvelles du jeudi 24 juinAu cœur de l’Euro: toutes les nouvelles du jeudi 24 juin

MédiasFootball: les matches de l’équipe de Suisse continueront d’être diffusés sur la RTSFootball: les matches de l’équipe de Suisse continueront d’être diffusés sur la RTS

Deuxième liguePour Gingins, l’aventure prend fin où elle avait débutéPour Gingins, l’aventure prend fin où elle avait débuté

Deuxième ligue interMario Chedly est de retour sur le banc de Saint-PrexMario Chedly est de retour sur le banc de Saint-Prex

Top