02.10.2017, 00:01  

Le Stade assure l’essentiel

Abonnés
chargement
Hugo Fargues fut le seul buteur de la rencontre ayant opposé Nyon à United Zurich, samedi.

 01.10.2017, 23:13   Le Stade assure l’essentiel

PROMOTION LEAGUE Face à la lanterne rouge, United Zurich, le Stade a remporté une courte mais importante victoire (1-0).

dominique montangero

sports@lacote.ch

Dieu que le football est ennuyeux lorsqu’il ressemble à celui pratiqué, samedi, entre le Stade et United Zurich. Avec d’un côté la lanterne rouge, venue pour tenter de carotter un point en défendant, à vingt mètres de son but, en deux lignes. Ce hérisson ne laissant, aux avant-postes, que le malheureux Gasane, privé de soutien. Et de l’autre,...

dominique montangero

sports@lacote.ch

Dieu que le football est ennuyeux lorsqu’il ressemble à celui pratiqué, samedi, entre le Stade et United Zurich. Avec d’un côté la lanterne rouge, venue pour tenter de carotter un point en défendant, à vingt mètres de son but, en deux lignes. Ce hérisson ne laissant, aux avant-postes, que le malheureux Gasane, privé de soutien. Et de l’autre, des Nyonnais en pleine confiance, sûrs de leur supériorité, monopolisant le ballon mais ne parvenant pas à trouver la faille dans la muraille érigée par les Zurichois.

Rapidement en action, laissant aux visiteurs le soin de courir après un ballon insaisissable, les hôtes se créaient la première occasion après dix minutes. Le tir de Zambrella passait un rien à côté avant que Lambin, de dix-huit mètres, n’ajuste le poteau droit des buts de Baumgartner (20e). A la demi-heure, Moreno perdait son duel face au portier zurichois et, à cet instant de la partie, on pouvait craindre que ce qui ressemblait à une attaque-défense digne d’un match de handball ne demeure sans effet.

Et de six pour Fargues

Heureusement pour le Stade, Fargues, l’homme en forme du mois de septembre – quatre buts en championnat et un en Coupe de Suisse –, faisait sauter le verrou zurichois (44e). Bien servi par Dessarzin, il trompait habilement Baumgartner et portait son total à six. Ce but, venu au bon moment, récompensait les Nyonnais, appliqués mais diablement imprécis dans le dernier geste.

Alors que l’on pensait (naïvement) que ce but changerait la physionomie de la seconde période et que, menés au score, les Zurichois tenteraient quelque chose, rien ne se produisit. Toujours aussi frileux, ils ne modifièrent pas d’un iota leur tactique ultradéfensive. A croire que leur entraîneur et fin stratège, Andi Ladner, semblait se contenter de ce que l’on appelle une défaite honorable.

Objectif atteint

Ainsi, le monologue nyonnais se poursuivait mais, par manque de justesse technique dans les centres et la dernière passe, le tableau d’affichage ne bougeait plus malgré les occasions qui échurent à Moreno (52e), Mobulu (80e) et Bunjaku (82e). De leur côté, mettant à profit quelques coupables hésitations de la défense nyonnaise, les Zurichois parvinrent à se créer quelques opportunités mais les frappes de Miljkovic (62e), Stefanovic (83e), Tavares (90e) ne trouvaient pas le cadre alors que celle de Teke était stoppée par Barroca (63e).

«L’objectif principal, prendre les trois points, est atteint. On avance, se réjouissait Oscar Londono, le coach du Stade Nyonnais. Les matches contre les derniers sont toujours compliqués et il faut les aborder avec encore plus de sérieux que d’habitude. Cela n’a pas été le cas pour tous. J’ai senti un peu de relâchement chez certains joueurs et on ne peut pas se le permettre.»

STADE NYONNAIS - UNITED ZURICH 1-0 (1-0)

But: 44e Fargues 1-0.

Stade Nyonnais: Barroca; Hiraç (85e Titié), Hebib, Tall, Bryand; Dessarzin, Moreno, Gaillard, Zambrella, Fargues; Bunjaku (86e Pont), Lambin (72e Mobulu).

Entraîneur: Oscar Londono.

United Zurich: Baumgartner; Kargbo, Tahiri, Milani, Faria da Cruz; Stefanovic; Tavares, Teke, Kassem (86e Doe), Miljkovic; Gasane (64e Simao).

Entraîneur: André Ladner.

Notes: Colovray, 205 spectateurs. Arbitres: MM. Gianforte, Hirzel, Sigrist. Avertissements: Zambrella, Hebib, Gasane, Stefanovic. Stade Nyonnais privé de I. Fernandez, Valente, Faye, Gaillard, Bega, Chentouf (blessés), Besnard (suspendu), Hysenaj, Maric, Ramadani (pas convoqués).


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top