Neuchâtel Xamax FCS a vu le jour

chargement

FOOTBALL La fusion entre Neuchâtel Xamax et Serrières s'est déroulée sans encombre lundi soir à la Maladière.

Par EMANUELE SARACENO
  30.04.2013, 07:31
Christian Binggeli et Jean-Marc Rohrer avancent unis vers un futur qu'ils souhaitent radieux pour Neuchâtel Xamax FCS. 
DAVID MARCHON

Neuchâtel Xamax 1912 et le FC Serrières n'existent plus. Hier soir, sur le coup de 20h30, dans les entrailles de la Maladière, est né un nouveau club: Neuchâtel Xamax FCS, dont le logo a été révélé dans la foulée.

Il n'y a donc pas eu de coup de théâtre. Les deux assemblées générales de Xamax 1912 et Serrières ont obtenu la majorité qualifiée (de 75%) requise pour accepter la fusion. A l'unanimité du côté "rouge et noir", avec quelques abstentions du côté "vert". Puis, encore à l'unanimité par l'assemblée constitutive.

Le nouveau club peut aller de l'avant. Il reste quelques étapes - en principe des formalités - pour qu'il soit officiellement reconnu par l'Association suisse de football. Dès le 1er juillet, Neuchâtel Xamax FCS intégrera officiellement le giron du football helvétique. La première équipe évoluera en première ligue classic et toutes les autres seront maintenues. Tant celles de Serrières que de Xamax.

 

Résultats seuls juges

 

La Fondation Gilbert Facchinetti continuera à s'occuper des juniors de l'élite, de M10 à M18, soit quelque 135 jeunes. La collaboration avec le FC Bienne se poursuivra. Du côté de Serrières les juniors, des F aux inters A (environ 200), seront repris par Neuchâtel Xamax FCS SA. La collaboration avec Audax pour les juniors C n'est pas remise en cause.

"Il y a un an, il n'y avait rien. Maintenant nous sommes une grande et belle famille." Christian Binggeli, président du désormais Neuchâtel Xamax FCS était un adepte du lyrisme hier soir. Son vis-a-vis, le président de bientôt feu Serrières, Jean-Marc Rohrer, puisait plutôt à la veine réaliste: "C'est seulement dans deux ou trois ans que nous pourrons dire si cette fusion a été un succès."

Car elle a pour but de rassembler les forces, sportives et économiques, autour d'un club phare du canton. Et de faire en sorte que celui-ci retrouve au plus vite l'élite. C'est à l'aune de ses résultats sportifs qu'on le jugera.

Les protagonistes n'avaient pas une grande envie de parler budgets hier soir. La simple addition de ceux de cette saison de Xamax (450 000 francs) et Serrières (350 000) sera sans doute inférieure à la réalité. Ce d'autant que Jean-Marc Rohrer cherchera activement des soutiens. " Mon objectif est de faire revenir des sponsors qui avaient quitté le club pendant la période Chagaev" .

 

Rodriguez prolonge

 

Christian Binggeli pèche donc par excès de prudence lorsqu'il assure que l'objectif pour 2014 "n'est pas de jouer les finales pour la montée en première ligue promotion mais de s'acclimater à la nouvelle catégorie de jeu. " Jean-Marc Rohrer est plus direct. "Il ne faut pas se voiler la face. Le nouveau club devra jouer les premiers rôles. C'est le seul moyen d'attirer du monde au stade. "

L'actuelle première équipe de Xamax, toujours entraînée par Roberto Cattilaz, sera donc renforcée. Aussi par des joueurs de Serrières. "Nous ne vous oublions pas. Vous êtes les bienvenus" , leur a dit Christian Binggeli durant l'assemblée. Pour l'heure, quelques jeunes du groupe actuel ont vu leur contrat reconduit. Le buteur Mickaël Rodriguez aussi (deux saisons). "Nous allons présenter une équipe compétitive" , assure Christian Binggeli. Afin que se concrétise le voeu exprimé par Gilbert Facchinetti: "On va réaliser quelque chose qu'on ne s'imaginait pas."

 

JEAN-MARC ROHRER: "SERRIERES N'EST PAS SACRIFIE DANS CETTE FUSION"

 

"Une page se tourne, c'est évident. Mais Serrières n'est pas sacrifié dans cette fusion." Au sortir de l'assemblée générale de son club, le président Jean-Marc Rohrer réitérait le bien-fondé de la démarche. "Cette réunion des forces était devenue inévitable. Je crois que c'est une fusion intelligente, nous y serons tous impliqués" , relançait le président des "vert". "Nous sommes sportivement au taquet et nous ne possédons pas, à Pierre-à-Bot, des installations nécessaires pour vivre dans la continuité. Il faut savoir que notre première équipe s'entraîne sur une moitié de terrain depuis 20 ans. Les efforts fournis ont été conséquents pour demeurer en première ligue classic. Des velléités de promotion auraient signifié la mort du club." Dès lors, les 39 votants réunis hier soir à la Maladière ont accepté par 33 voix pour et 6 abstentions la fusion avec Neuchâtel Xamax, la mort dans l'âme pour certains. "Les joueurs ne gagnent pas leur vie grâce au football. Personne ne se retrouvera au chômage. Ceux qui ne seront pas de la nouvelle entité joueront à La Chaux-de-Fonds, à Colombier ou ailleurs en première ligue. C'est aussi bénéfique pour le football cantonal" , plaidait encore le président serriérois. Avant de définitivement tourner la page, les membres du club serriérois ont élu Jean-Marc Rohrer au rang de président d'honneur, tandis qu'André Imhof, Gilbert Imhof, Pascal Bassi, Robert De Paoli, Mario Stoppa, Jacques Vernez, Romano Di Pietro et Pierre Dubois ont été promus membres d'honneur.

Avant de feuilleter l'album de souvenirs, Jean-Marc Rohrer donnait rendez-vous à tous les inconditionnels "au stand du club à la Fête des vendanges, les 27, 28 et 29septembre prochain. Vous verrez que l'état d'esprit du club n'a pas disparu. Et comme ce sera le 20e anniversaire du stand, il y aura quelques surprises." EPE


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

1re ligueTerre Sainte se rate complètement dans un match cléTerre Sainte se rate complètement dans un match clé

2e ligueBattu par Aubonne, Terre Sainte II a passé une mauvaise soiréeBattu par Aubonne, Terre Sainte II a passé une mauvaise soirée

Promotion leagueLe Stade Nyonnais cale à domicile dans le derby vaudoisLe Stade Nyonnais cale à domicile dans le derby vaudois

RésultatsFootball: Young Boys s’impose face à un bon Lausanne, le derby zurichois finit sur un match nulFootball: Young Boys s’impose face à un bon Lausanne, le derby zurichois finit sur un match nul

VictoireFootball : une troisième victoire pour les SuissessesFootball : une troisième victoire pour les Suissesses

Top