Saint-Gall donne une leçon au Spartak Moscou

chargement

Football Une semaine après avoir fait match nul en Suisse, Saint-Gall est allé battre le Spartak Moscou par 4 buts à 2 en Russie. Les Brodeurs disputeront l'Europaleague.

  29.08.2013, 18:58
Sous-estimés par les Moscovites, les Saint-Gallois (ici Goran Karanovic, à gauche, et Roberto Rodriguez) ont marqué 4 buts.

St-Gall disputera l'Europa League! Les joueurs de Jeff Saibene ont donné une cinglante leçon au Spartak Moscou, qu'ils sont allés battre 4-2 en Russie une semaine après avoir fait match nul à l'AFG-Arena (1-1). Dire que les Brodeurs étaient menés au score après moins d'une minute...

Un constat s'impose: il est vraiment de plus en plus dangereux de prendre les clubs suisses de haut. Le Spartak Moscou en a fait l'amère expérience face à un FC St-Gall à qui personne en Russie ne donnait le moindre crédit. D'autant que le coach Valery Karpin avait retrouvé deux pions essentiels de son dispositif, son meneur de jeu Jose Jurado et Aras Özbiliz, blessés à l'aller.

Ces retours ont rapidement payé puisque c'est l'ailier arménien qui a frappé le premier, après... 53 secondes. Mais, comme une semaine plus tôt, les Brodeurs ont refusé de céder à la panique. Bien leur en a pris.

Goran Karanovic a été la figure de proue de la révolte st-galloise. Tout d'abord en égalisant à la 17e sur un service du décidément très intéressant Roberto Rodriguez (le grand frère de l'international suisse Ricardo). Puis en donnant l'avantage aux siens à la 32e, à la réception d'un centre de son ancien partenaire à Servette Matias Vitkieviez (le remplaçant de Nushi, interdit de séjour en Russie). Déjà médusé, le public du stade Khimki est tombé des nues quand Rodriguez, lumineusement lancé par Mathys, a trompé une troisième fois le portier Pesyakov à la 36e. Le tout en 19 minutes seulement!

Le Spartak a finalement réduit l'écart à la 83e par Movsisyan, le buteur de l'aller. Trop tard, surtout que Janjatovic, à la 88e, a gravé dans le marbre la qualification des Brodeurs et l'humiliation des Moscovites en scellant le score.

Saint-Gall, troisième la saison passée en Super League alors qu'il était néo-promu, s'est donc offert un magnifique cadeau en accédant à une phase de groupes certes moins lucrative que celle de la Ligue des champions, mais offrant tout de même quelques millions (entre 6 et 9) toujours bons à prendre.

Les rabat-joie diront sans doute que la répétition des matches coûtera cher à l'équipe de Saibene en championnat. Peut-être. Mais les émotions procurées par une campagne européenne, en plus du gain d'expérience, des rentrées financières et de la hausse de la valeur marchande du contingent, le valent bien.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

GOALFootball – Turquie: premier but de Gavranovic avec KayserisporFootball – Turquie: premier but de Gavranovic avec Kayserispor

FootballBaromètre 3e ligue: les «deux» se rebiffent, Prangins sort les griffesBaromètre 3e ligue: les «deux» se rebiffent, Prangins sort les griffes

Football«Fast foot»: Bunjaku explosif, GB et Forward-Morges poussifs«Fast foot»: Bunjaku explosif, GB et Forward-Morges poussifs

Le «fast foot» du dimanche soir

Entre temps forts et temps faibles, les hauts et les bas des clubs de La Côte en un clin d’œil.

  17.10.2021 19:50
Premium

2e LIGUEPas assez réaliste, Gland perd face à un Lonay valeureuxPas assez réaliste, Gland perd face à un Lonay valeureux

RésultatsSuper League: Sion perd contre Bâle, Servette s’incline à la dernière minuteSuper League: Sion perd contre Bâle, Servette s’incline à la dernière minute

Top