21.11.2017, 00:01

De gros regrets pour la «deux» du Rocher

Abonnés
chargement
Une belle occasion manquée pour Jonathan Rosas et ses coéquipiers de faire tomber un «gros».

 21.11.2017, 00:01 De gros regrets pour la «deux» du Rocher

HANDBALL Menant de six but face à Bödeli à vingt minutes du terme, la relève du HBC Nyon s’est écroulée en fin de rencontre (33-34).

arnaud david

arnaud.david@lacote.ch

C’est une formation nyonnaise à deux visages qui a foulé le parquet du Rocher dimanche après-midi. Le premier, celui d’une équipe au jeu flamboyant, que rien ne semblait pouvoir arrêter, a été affiché durant les deux premiers tiers de la rencontre. Rien ne semblait, à cet instant, pouvoir stopper la marche en avant des «bleu et rouge», qui...

arnaud david

arnaud.david@lacote.ch

C’est une formation nyonnaise à deux visages qui a foulé le parquet du Rocher dimanche après-midi. Le premier, celui d’une équipe au jeu flamboyant, que rien ne semblait pouvoir arrêter, a été affiché durant les deux premiers tiers de la rencontre. Rien ne semblait, à cet instant, pouvoir stopper la marche en avant des «bleu et rouge», qui abordaient les vingt dernières minutes de jeu avec six buts d’avance sur Bödeli, le deuxième du classement. Et pourtant, à la sirène finale, ce sont bien les handballeurs alémaniques qui ont levé les bras en signe de victoires (33-34). Le deuxième visage nyonnais, bien moins réjouissant, venait de faire son office...

Car si les visiteurs n’ont jamais renoncé, affichant une combativité exemplaire d’un bout à l’autre de la rencontre, les principales raisons de cet échec sont à chercher dans le camp nyonnais. Certes, la stratégie de sortir le gardien lors de la plupart des actions offensives s’est révélée, en cette occasion, piégeuse, avec pas moins de six buts encaissés dans la cage vide. Mais c’est surtout la perte de sérénité soudaine et générale qui a provoqué la chute des pensionnaires du Rocher, qui n’ont plus été que l’ombre des joueurs qu’ils avaient été au cours des quarante minutes précédentes, balbutiant leur handball, forçant les tirs et enchaînant les transmissions malheureuses en phase offensive, tout en peinant à retrouver une cohésion défensive suffisante face à une solide formation de Bödeli qui n’en demandait pas tant.

De l’euphorie à la déprime

C’est d’autant plus regrettable qu’avant cet inexplicable effondrement, les Nyonnais avaient pratiquement fait tout juste. Faisant la course en tête dès le coup d’envoi, ils creusaient une première fois l’écart entre la 20e et la 25e minute de jeu (20-15) avant de voir les Alémaniques revenir sur leurs talons juste avant la mi-temps (21-19).

Emmenés par un Alex Ramel de feu (12 buts), les Nyonnais remettaient la compresse dès l’entame du deuxième acte avec un convaincant 5-1 qui les plaçait une nouvelle fois à portée respectable de leurs adversaires. Jusqu’à ce dernier quart d’heure cauchemardesque qui a vu les joueurs de Bödeli – qui évoluaient dimanche sans joueur de champ remplaçant! – prendre irrémédiablement l’ascendant sur des Nyonnais désemparés. Revenus à hauteur à moins de six minutes du terme, les Bernois prenaient le commandement pour la première fois de la rencontre à 3’15 de la sonnerie finale. Et n’allaient plus la lâcher. Deux buts de Garrido Antunes Alves et d’Alex Ramel dans les deux dernières minutes maintenaient un dernier espoir... en vain.

«Ça nous énerve beaucoup. Ce match, on l’avait, et le perdre comme ça, c’est rageant, a regretté le pivot nyonnais Arthur David, qui a dû quitter le parquet en cours de match suite à une blessure à l’épaule. C’est aussi lié au fait qu’il y a rarement tout le monde à l’entraînement, donc on a de la peine à jouer ensemble et, du coup, cela repose beaucoup sur les individualités... et sur la fin du match, ça dessert plus qu’autre chose et ça a explosé. Mais il y a aussi du positif, sur le papier, on a une bonne équipe et on voit qu’on a le potentiel pour «taper» les grosses équipes.»

HBC Nyon II - HG bödeli 33-34 (21-19)

HBC Nyon II: Frei; Cretton (1 but), A. David (1), L. David, Deyhle, Garrido Antunes Alves (5), Mercanton (5), A. Ramel (12), B. Ramel, Schneiter, Spring (5), Rosas (4).

Entraîneurs: Roman Eifler, Christophe Fourcot.

HG Bödeli: Häsler, Calce; Bhend (12 buts), Guerra (2), P. Martinez (10), R. Martinez (2), Weinekötter (5), Wyler (3).

Entraîneur: Refik Sabani.

Notes: salle du Rocher, Nyon. 90 spectateurs. Arbitres: MM. Ali Souley et Mermillod Blardet. Sanctions: 6x2’ pour Nyon, 3x2’ pour Bödeli.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top