14.11.2017, 00:01

En formation réduite, Nyon II coule face à la lanterne rouge

Abonnés
chargement
Un match à oublier pour Simon Aladjem et les Nyonnais.

 14.11.2017, 00:01 En formation réduite, Nyon II coule face à la lanterne rouge

HANDBALL Avec seulement neuf joueurs dans son effectif, la 2e mouture nyonnaise n’a pas pesé lourd à Münsingen (25-17).

«C’était la catastrophe.» C’est en ces termes que Roman Eifler a qualifié la prestation de la deuxième équipe nyonnaise, dimanche, sur le parquet de Münsingen. Face à la lanterne rouge du championnat, qui restait avant cette rencontre sur un bilan peu reluisant d’un match nul et de quatre défaites, rien n’a tourné rond pour la troupe du Rocher, défaite...

«C’était la catastrophe.» C’est en ces termes que Roman Eifler a qualifié la prestation de la deuxième équipe nyonnaise, dimanche, sur le parquet de Münsingen. Face à la lanterne rouge du championnat, qui restait avant cette rencontre sur un bilan peu reluisant d’un match nul et de quatre défaites, rien n’a tourné rond pour la troupe du Rocher, défaite 25-17.

«On a fait le déplacement avec seulement un gardien et sept joueurs de champ, dont certains avec peu d’expérience. Je me suis même mis sur la feuille de match pour entrer en cas de blessure. Sans arrières confirmés, sans colle autorisée, ce n’était vraiment pas évident», a poursuivi l’entraîneur nyonnais.

«Essayé, pas pu»

Déjà difficile, la tâche des joueurs de La Côte a été rendue pratiquement impossible par la différence de gabarits entre les Romands et leurs hôtes alémaniques. «On a tout de suite vu qu’on n’y arriverait pas. Les joueurs n’étaient pas à l’aise. Sur les tirs, c’était plus des ballons poussés vers le but et tentés dans des positions difficiles», précisait encore Roman Eifler.

Auteurs d’un cavalier seul, Münsingen atteignait la mi-temps avec une marge confortable de dix buts (15-5). La victoire pratiquement dans la poche, les Bernois se contentaient ensuite de faire tourner lors du deuxième acte, donnant l’occasion aux Nyonnais de donner au tableau d’affichage une allure moins sévère. «Samuel Richterich a fait un très bon match dans les buts. C’est aussi grâce à lui que l’ampleur du score n’est pas plus importante. Pour les autres joueurs, c’était plutôt essayé, pas pu», a conclu Roman Eifler

Alors qu’ils s’étaient bien relancés dans ce championnat de 2e ligue avec deux succès consécutifs face à Vevey et Servette, les Nyonnais devront rapidement digérer ce coup d’arrêt s’ils veulent rester dans le bon wagon. Leur prochaine échéance ne s’annonce toutefois pas des plus faciles avec la réception de Bödeli, dimanche, au Rocher (15h). Et pour espérer briller face au deuxième du classement, les «bleu et rouge» n’auront d’autre choix que d’aligner un effectif de premier ordre. arda

HBC münsingen-hbc nyon II 25-17 (15-5)

HBC Nyon II: Richeterich; Guex-Meier, Spring, Cretton, Aladjem, Garrido Antunes Alves, Deyhle, Schneiter, Eifler.

Entraîneur: Roman Eifler.

Notes: Schlossmatt, Münsingen. 40 spectateurs.

Lausanne/Cugy - Lancy & Chênois 32-21. Crissier-West - US Yverdon-RSB 19-29. Bödeli - Club 72 Köniz 33-20. Berne Muri II - Länggasse Berne 29-26. Servette - Vevey 24-28.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top