28.11.2017, 00:01

Nyon engrange des points précieux

Abonnés
chargement
Grégoire Terrier a eu le temps d’inscrire 5 buts avant de quitter le terrain prématurément.

 28.11.2017, 00:01 Nyon engrange des points précieux

HANDBALL Vainqueurs de Wacker Thoune II dimanche, les Nyonnais conservent leur 3e place à trois journées de la fin du premier tour.

Il suffit parfois d’un rien pour qu’un élément passe de l’état liquide à l’état solide. Et sans forcément passer par la case frigo. Pour les joueurs du HBC Nyon, ce «rien» a pris, dimanche, la forme d’un simple temps mort, judicieusement placé par leur coach Christophe Fourcot. Demandée après 11’43 de jeu, alors que les Nyonnais se faisaient malmener...

Il suffit parfois d’un rien pour qu’un élément passe de l’état liquide à l’état solide. Et sans forcément passer par la case frigo. Pour les joueurs du HBC Nyon, ce «rien» a pris, dimanche, la forme d’un simple temps mort, judicieusement placé par leur coach Christophe Fourcot. Demandée après 11’43 de jeu, alors que les Nyonnais se faisaient malmener depuis près de dix minutes par Wacker Thoune II (3-6), l’interruption réglementaire et le coup de gueule qui l’a accompagnée ont remis les pensionnaires du Rocher sur orbite pour le reste d’une rencontre qu’ils ont, dès lors, maîtrisée de la tête et des épaules pour finalement l’emporter avec huit longueurs d’avance (31-23).

«On a eu du mal a entrer dans le match, on était un peu dans l’optique du non-match de la semaine précédente face à West HBC (ndlr: défaite nyonnaise 26-23) et on avait un peu de peine à renverser la vapeur, concède Grégoire Terrier. Le temps mort demandé par Christophe (Fourcot) nous a fait beaucoup de bien à ce niveau-là. On a mis plus d’intensité derrière, on a pu mettre en place notre jeu défense-montée de balle et c’est comme ça qu’on a pu créer le premier écart.»

Nyon fait honneur à son rang

Une fois la tête remise à l’endroit, les Nyonnais ont démontré, cinquante minutes durant, que leur troisième place du classement n’était pas due à quelque heureux hasard. Mettant le verrou en défense et portés par un Mickaël Alcaraz en feu dans ses buts (sept arrêts en 1re mi-temps), les «bleu et rouge» retrouvaient toute leur efficacité devant le but adverse. Alternant tirs à 9m et actions en pénétration, les canonniers Mercanton, Vanat et Terrier comblaient le déficit de trois buts concédé en début de rencontre en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, avant de creuser l’écart à la mi-temps (15-10).

Lancée sur les mêmes bases, la deuxième période voyait Grégoire Terrier quitter prématurément le terrain après un violent coup reçu au visage. Ce fut l’occasion pour un autre buteur patenté nyonnais, Florian Duckert, de se mettre en évidence. Poison pour les défenses adverses il trouvait la voie des filets à huit reprises, dont sept pour la seule deuxième mi-temps, confortant un succès nyonnais indiscutable.

«Nous avons souvent des baisses d’intensité en début de deuxième mi-temps. Mais là, ça n’a pas été le cas. On est tout de suite rentrés dedans, en l’abordant comme si on était à 0-0 et ça a payé. C’est vraiment un des points positifs de la rencontre, s’est réjoui Grégoire Terrier, qui a assisté aux vingt dernières minutes de la rencontre sur le banc. C’est vraiment ensemble qu’on a empoché ces deux points importants, surtout que Thoune était revenu un peu dans la course en battant Yverdon la semaine dernière.»

A trois rencontres de la fin du premier tour, le HBC Nyon compte désormais quatre points d’avance sur la 5e place occupée par Viège et voit le tour final lui tendre les bras.

Soutien populaire

«Notre ambition de début de saison, c’était le maintien. Mais on voit qu’une des quatres premières places est possible. Alors on va tout donner pour ça, confie Grégoire Terrier. On va se concentrer sur nous et prendre match après match, à commencer par celui à Lyss (ndlr: samedi à 17h30). Ici, à Nyon, lors du match aller, ça avait été relativement serré (ndlr: victoire nyonnaise 36-30). Mais les matches à l’extérieur, c’est un peu notre problème (ndlr: 1 victoire pour 4 défaites), alors qu’au Rocher on est limite imbattables. On n’a perdu que contre Yverdon, et de deux buts. Sur ce point, j’aimerais vraiment remercier nos supporters qui sont toujours présents à domicile et ça, ça nous porte. C’est aussi grâce à eux qu’on en est là.»

HBC Nyon-Wacker Thoune II 31-23 (15-10)

HBC Nyon: Alcaraz (11 arrêts), Egli (1); Duckert (8 buts), Fässler (2), Mercanton (5), Poret (3), Rosas, Steffen, Terrier (5), Vanat (6), Varatharaju (2).

Entraîneur: Christophe Fourcot.

Wacker Thoune II: Gobeli (6 arrêts),Hug (2); Antonietti (4 buts), Badertscher (1), Forrer (6), Giannoni, Gurtner, Lory (4), Orode (1), Ruef (1), Schär (2), Sigg (4), Stüdle, Zehr.

Entraîneur: Simon Baumann.

Notes: salle du Rocher, Nyon. 150 spectateurs. Arbitres: MM. Kappler et Zürcher. Sanctions: 4x2’ contre Nyon, 3x2’ contre Wacker Thoune.

PSG Lyss -US Yverdon 27-26. BSV Berne Muri II - KTV Viège Handball 25-24. CS Chênois Genève Handball - West HBC 32-22.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top